Recette du « vin » de bouleau

Rubrique

Mettre la sève de bouleau dans un petit tonneau de 10 litres bien propre.
Ajouter du miel : 400 à 500 g pour 10 litres, des raisins secs et quelques plantes séchées du genre sauge, thym, cannelle, fleurs de sureau, si vous préférez un petit arrière-goût d’amertume.
Laisser fermenter pendant un bon mois jusqu’à cessation du bouillonnement. La fermentation achevée, soutirer et mettre en bouteilles capsulées.
On obtient une boisson pétillante qui évoque le champagne. Je précise que le bouleau peut donner entre un quart et un bon litre de sève par jour. J’ai remarqué une différence de goût entre la sève d’un arbre malade et celle d’un autre en pleine forme ; par précaution, j’ai éliminé la sève du bouleau malade. »

Truc envoyé par M. Coupel Barbot

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 112

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires qui guérissent
Mon cahier de beauté naturelle
Ordre et désordres
Mon cahier de yoga au quotidien