Feuilles de pommier et poirier malades

Rubrique

Mes pommiers et poiriers plantés dans de grands bacs ont un problème d’acariens et de pucerons. Les feuilles sont tachées d’orange et recroquevillées. Que puis-je faire ? »

Mme G. du Val d’Oise

La réponse d'Angela David

Les taches orange n’ont a priori rien à voir avec les pucerons ou les acariens, il s’agirait plutôt d’un champignon : la rouille.
Pour lutter contre les acariens sans utiliser de produits chimiques :
- n’apportez pas trop d’azote (évitez, par exemple, l’excès de compost ou de matière organique fraîche ou de purin d’ortie pulvérisé sur la terre…),
- l’atmosphère sèche favorise les acariens (on peut donc, sur des arbres en pots, bassiner le feuillage énergiquement en fin de soirée),
- pour l’année prochaine, prévoyez de semer des navets dans les pots (répulsifs pour les acariens) ou de planter de l’ail, des échalotes, des oignons, de l’anis.
Dans l’urgence de l’infestation :
- certains auteurs parlent du thé comme efficace, je crois qu’il faut tenter cette pulvérisation avant d’employer d’autres moyens,
- si l’infestation est trop importante, faites un traitement avec du pyrèthre, mais il faut savoir que ce produit n’est pas sélectif et va détruire les acariens prédateurs qui peuvent être présents et d’autres organismes (pour limiter la “ casse ”, pulvérisez l’insecticide la nuit tombée).
Pour les pucerons, le plus simple est d’acheter des larves de Chrysope qui sont très efficaces. Les jardineries qui font des produits bio en vendent, on en trouve aussi sur internet (dans ce cas, faites bien attention aux délais postaux et conditions d’envoi ; n’oubliez pas qu’il s’agit d’un produit vivant). On peut, bien sûr, pulvériser comme d’habitude une solution de savon ou encore du purin de prêle ou de feuilles de noyer, ou bien une décoction de bois de quassia.

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 119

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Bien manger sans cuisiner
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison
Et si vous faisiez tout vous-même au jardin ?
Mon cahier de tisanes