Le chardon-Marie

Une plante pour le foie !
Rubrique

C’est la silymarine, une substance extraite des graines de ce chardon, qui soigne les maladies du foie.

Le chardon-Marie est une plante haute de 50 cm à 1,50 m qui pousse un peu partout, avec une préférence pour les terrains en friche bien ensoleillés.
Ce sont les graines de cette plante, allant du marron clair au noir, que l’on récolte en fin d’été, bien mûres, pour en extraire la précieuse silymarine, une substance qui pro­tège le foie de toutes les toxines qui le menacent et en régénère les cellules...

PROTÉGER ET RÉPARER LES CELLULES HÉPATIQUES
La silymarine est l’une des substances hépatoprotectrices les plus puissantes et son usage n’est pas réservé aux médecines dites alternatives ! En effet, même en médecine conventionnelle et sur prescription médicale, on l’emploie pour prévenir et traiter différentes maladies hépatiques. Non seulement la silymarine protège les tissus du foie, mais elle est capable de les régénérer lorsqu’ils sont abîmés. À ce titre, elle est couramment utilisée pour limiter les effets secondaires de la chimiothérapie.

TOUTES SES INDICATIONS
> Mauvaise digestion
> Excès de cholestérol et/ou de triglycérides
> Diabète
> Hypotension
> Migraine
> Saignements de nez
> Règles abondantes
> Hémorroïdes
> Asthme
> Rhume des foins
> Urticaire
> Dépression
> Allaitement difficile.

ET SURTOUT EN CAS DE :
> Maladies hépatiques
> Chimiothérapie
> Calculs biliaires

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d'arbres… des parcs et des jardins
Poids : mode d'emploi
Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Mon cahier de beauté naturelle