Le Cascara

lun, 28/03/2011 - 12:00 -- Sophie Lacoste
La plante de votre transit !
Rubrique : 

Le cascara est un arbre originaire de la côte ouest américaine qui a ensuite été implanté en Afrique de l’Est où il se plaît bien ! Son écorce est utilisée pour ses vertus laxatives.

Comme la bourdaine le cascara est employé dans la constipation occasionnelle. C’est l’écorce séchée que l’on emploie. Elle a une action sur le péristaltisme intestinal : c’est-à-dire qu’elle agit en stimulant les mouvements de l’intestin, et sur la teneur du bol alimentaire qu’elle rend plus facile à évacuer.

DES INDIENS JUSQU’À NOUS
Ancestralement, ce sont les Indiens d’Amérique qui utilisaient l’écorce du cascara pour soigner la constipation et les troubles digestifs. Partageant leurs connaissances avec les explorateurs espagnols, ils en ont permis l’usage dans le monde entier. Ce sont d’ailleurs les Espagnols qui lui ont donné le nom qu’il porte encore aujourd’hui : Cascara sagrada, autrement dit « écorce sacrée ».

CASCARA SAGRADA, « ÉCORCE SACRÉE »
On n’utilise que l’écorce, brun rouge, seulement une fois qu’elle est bien sèche. En effet, encore fraîche, elle contient des anthrones, qui sont des substances toxiques. En séchant, ces substances s’oxydent et se transforment en anthraquinones, supportables par l’organisme.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site...
Article paru dans le : 

Partager

 

À chaque parution...

Enregistrer

Enregistrer

Participer au forum...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer