C comme…

Le citron peut se deviner, avec un peu de perspicacité ou de connaissances botaniques, derrière l’appellation de  « Citrus limon »… Un « Cyclomethicone » peut s’avérer plus difficile à décrypter. Et dans les deux cas, la seule traduction ne dit pas grand-chose de ce que peut faire (en bien comme en moins bien) ces ingrédients cosmétiques. Suite de notre dictionnaire explicatif pour en savoir chaque mois un peu plus sur ce que renferment réellement nos produits d’hygiène et de beauté.

CITRUS LIMON PEEL OIL : HUILE ESSENTIELLE DE ZESTE DE CITRON

SA FONCTION : antiseptique et tonifiante comme nombre d’huiles essentielles, celle de zeste de citron se révèle aussi un bon allié dans la lutte anti-couperose. Astringente et éclaircissante, elle joue également, avec sa fragrance fraîche, un rôle non négligeable en tant qu’ingrédient de parfumerie. Elle peut enfin être utilisée en « facteur de pénétration », favorisant celle des autres ingrédients de la formule au travers des tissus cutanés.
SON ORIGINE : obtenue par expression à froid de zestes de citron, elle peut être de qualité biologique.
SES PRODUITS : on la trouve dans les soins destinés aux peaux grasses pour ses propriétés astringentes, dans les crèmes, gels lavants ou autres déodorants pour son parfum frais et tonifiant, également dans les produits amincissants où elle favorise l’action un peu plus en profondeur des actifs drainants ou « anti-graisse »…
SES CONTRE-INDICATIONS : elle contient du Limonène, molécule aromatique soumise à une obligation de déclaration du fait de son potentiel allergisant, même si ce dernier est faible. Elle est en revanche fortement photo-sensibilisante, et mieux vaut éviter les expositions au soleil après l’application d’un cosmétique qui en contient, sous peine de risquer des réactions cutanées indésirables.
À SAVOIR : jusqu’à très récemment, son nom « officiel » était Citrus medica limonum peel oil. Le temps pour tous les fabricants de changer leurs étiquettes, c’est encore celui-là qu’on devrait rencontrer dans les listes d’ingrédients pour la désigner !

CYCLOMÉTHICONE : CYCLOMÉTHICONE

SA FONCTION : principalement émollient (qui adoucit et assouplit la peau) et humectant (qui retient l’eau à la surface de l’épiderme), c’est également un antistatique et conditionneur capillaire (qui rend les cheveux faciles à coiffer, souples et doux…).
SON ORIGINE : cet actif appartient à la famille des silicones, composés synthétiques à base de silicium.
À SAVOIR : interdites en bio, les silicones sont très utilisées en cosmétique conventionnelle où elles rendent les crèmes de soin soyeuses sur la peau, les produits capillaires très performants. Elles sont connues pour leur très faible biodégradabilité, qui les rend notablement polluantes. Après plusieurs évaluations par les experts des autorités sanitaires européennes et américaines, les cyclométhicones, listés dans les CMR (composés Cancérogènes, Mutagènes ou Reprotoxiques) en catégorie 2 des substances suspectées d’être toxiques pour la reproduction humaine, seraient toutefois sans risque pour la santé, aux concentrations habituellement mises en œuvre en cosmétique…
SES PRODUITS : les silicones sont incontournables des shampooings et après-shampoings, et de nombre de crèmes de soins de la cosmétique conventionnelle.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Vos ordonnances naturelles
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible
Mon cahier de tisanes