Mon animal n’a pas une belle fourrure !

Ne pensez pas que le problème est uniquement esthétique. Son pelage est bien souvent le reflet de sa santé et, s’il est en piteux état, c’est peut-être que quelque chose ne tourne pas rond. Quoi ? Là est la question !

DÉMANGEAISONS ? DÉPILATIONS ? ROUGEURS ?
Quel que soit le signe d’appel, il y a forcément une explication. Parfois, elle est toute naturelle : c’est notamment le cas de la mue qui survient en moyenne deux fois par an, avant l’été et avant l’hiver. Le rallongement des jours au printemps (ou leur baisse en automne) déclencherait la mue qui se fait progressivement de l’arrière vers l’avant. Elle se traduit concrètement par la découverte de grosses touffes de poils sur le sol, sans plus. S’il y a d’autres signes d’appel, l’explication est ailleurs…

QUESTION D'ENTRETIEN, AUSSI !
Le brossage permet d’éliminer les poils morts, de stimuler la microcirculation et donc la repousse des poils et de repérer rapidement une anomalie ou la présence d’un parasite, le cas échéant. Il faut en plus penser à la douche mensuelle pour le chien (avec un shampooing adapté) et surtout, à des aliments de qualité. Enfin, une cure annuelle de levure de bière, c’est tout bénéfice et particulièrement indiqué lorsque leur fourrure a perdu fière allure !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Mon cahier pour brasser de la bière
Les secrets d'un jeûne réussi
Les plantes qui guérissent (Poche)
Mon cahier de confitures des 4 saisons