Billets de blog

Image principale

Des agences spécialisées proposent des articles clés en main, au contenu dicté par les intérêts de ceux qui les commandent. L’enquête de notre confrère Fakir est édifiante. On y découvre, par exemple, comment les lobbies s’acharnent à défendre Linky ou le glyphosate (le fameux Round’Up) avec cette communication déguisée en journalisme que la plupart des médias gobent (ou commandent).

Image principale

Dans une récente étude menée aux Etats-Unis (Université de Pittsburgh), le Pr Jacques E. Chelly, anesthésiste et spécialiste de la douleur, et son équipe ont pu mesurer l’efficacité de certaines huiles essentielles chez des personnes ayant subi une intervention chirurgicale. Résultats : les huiles essentielles permettent aux opéré.es de prendre deux fois moins d’opioïdes après l’intervention.

Image principale

Il y a plus d’un an déjà, je vous présentais une étude sur la possibilité de transmission du Covid par les surfaces infectées. Cette étude a été menée dans un hôpital du New Jersey. Les prélèvements sur toutes les surfaces dans toutes les zones de l’hôpital, y compris dans les lieux recevant des personnes atteintes du Covid, ne contenaient pas trace ou presque du virus Sars-Cov-2. Dans ce lieu pourtant hautement contaminant, seulement 0,5 % des prélèvements sur les surfaces étaient "positifs" au virus.

Image principale

Grâce à Didier Le Bail, naturopathe, les lectrices et lecteurs de Rebelle-Santé savent depuis le début de la « crise sanitaire » que la vitamine D joue un rôle essentiel pour résister au Sars-Cov-2.

Une nouvelle étude menée en Israël pendant les deux « premières vagues » de l’épidémie et publiée dans la revue Plos One vient confirmer l’importance de ce taux de vitamine D pour ne pas subir de formes graves du covid. Chez Rebelle-Santé, tout le monde a son petit flacon sur son bureau depuis belles lurettes.

Image principale

En France, on avait un vieux médicament antibiotique pas cher et très prometteur en cas de covid (le clofoctol) qui n’a jamais eu l'opportunité de pouvoir démontrer son efficacité dans un essai clinique… Souhaitons au disulfirame qu’il ait plus de chances. Cette molécule est utilisée depuis plus de 70 ans pour le sevrage alcoolique : elle empêche une enzyme de « digérer » l’alcool et amplifie les symptômes de la gueule de bois.

Image principale

Le Covid vous a volé les odeurs ? Ne le laissez pas vous en priver plus longtemps. Essayez plutôt de rééduquer votre nez. Offrez-lui des séances d’entraînement, deux fois par jour si possible.

• Pour ça, il faut quelques sources d’odeurs très reconnaissables sous forme d’huiles essentielles : de citron, de cannelle, de clou de girofle et de laurier, par exemple, des odeurs qui vous étaient familières avant le covid.

Image principale

Le CBD est une molécule contenu dans le cannabis mais, contrairement au THC, ce n'est pas un psychotrope. Sa commercialisation et son usage sont donc légaux et autorisés et ce n'est pas une "drogue". Il est utilisé en traitement de certaines épilepsie et de plus en plus en automédication.

Découvrez nos livres santé

Mon cahier d’apprenti herboriste
Chimiofolies
Recettes faciles à l’huile de coco...
Mon cahier de recettes kombucha et kéfir