Billets de blog

Image principale

En juin dernier, j’écrivais que l’Institut Pasteur de Lille avait enfin le feu vert pour lancer un essai clinique avec le fameux suppositoire présenté il y a un an comme un remède idéal au covid (et pas cher et sans danger).

On apprenait, lundi dernier, que l’Institut Pasteur avait recruté son premier patient. Son premier ? Oui oui, son premier volontaire !

Image principale

En Israël, la majorité de la population a été vaccinée dès le tout début de l’année 2021 et, avant même la fin de l’hiver, bars, restaurants et autres lieux collectifs avaient réouvert.

Aujourd’hui, pourtant, rien ne va plus, les courbes d’infections sont reparties à la hausse, tout comme le nombre de décès. Si bien que le gouvernement envisage un nouveau confinement.

Image principale

Près de 4 femmes sur 5 souffrent de bouffées de chaleur au moment de la ménopause. Même si ces suées ne sont pas, en elles-mêmes, dangereuses ou graves, on peut dire qu’elles perturbent la vie, et jouent sur l’humeur, le sommeil… Pour certaines femmes, c’est un vrai calvaire. Longtemps, les médecins prescrivaient assez largement un traitement hormonal substitutif pour les faire disparaître, mais on sait aujourd’hui que ces médicaments augmentent le risque de cancers du sein et d’autres pathologies graves.

Image principale

Nous savons désormais que les postillons et les aérosols que nous émettons et/ou respirons sont la principale source de contamination.

Une fois expulsé dans l’air, combien de temps le virus y reste-t-il, prêt à être aspirer dans les voies respiratoires d’une personne passant par là ? Il semblerait que tout dépende de la météo.

Image principale

Si vous lisez Rebelle-Santé, vous connaissez forcément le kéfir, cette boisson pétillante fermentée dont nous distribuons gratuitement les graines* depuis près de 20 ans maintenant.

Si vous buvez régulièrement du kéfir, ou du kombucha, ou si vous mangez souvent de la choucroute, du pain au levain, du fromage au lait cru, vous boostez votre immunité et repoussez les maladies inflammatoires chroniques.

Image principale

Le farnésol est une substance à la délicate odeur de muguet que l’on trouve dans certains fruits et dans de nombreuses huiles essentielles, comme celles issues des fleurs d’oranger (néroli) ou de tilleul. On l’utilise en parfumerie, en cosmétiques, mais aussi comme anti-insectes et anti-acariens. Il est également étudié depuis quelques années pour ses propriétés anti-cancéreuses et anti-inflammatoires.

Image principale

À celles et ceux qui pensent que le clofoctol est une molécule qui, comme tant d’autres, se contente d’inhiber le coronavirus en laboratoire, voici un extrait du journal du CNRS daté du 7 juillet dernier :

Image principale

La vaccination contre le covid-19 peut entraîner certains effets secondaires et, parmi eux, le syndrome de Guillain Barré. Il s’agit d’une maladie neurologique auto-immune survenant habituellement après une infection : le système immunitaire attaque les nerfs périphériques. Elle se manifeste par une faiblesse musculaire et la perte de réflexes.

Image principale

Pathologie chronique particulièrement douloureuse, la fibromyalgie est souvent diagnostiquée tardivement et, à ce jour, on ne lui connaît pas de traitement. En revanche, il existe des moyens d’atténuer les souffrances et de retrouver un confort de vie supportable.

De nombreux malades font appel aux opioïdes pour soulager leurs douleurs, mais en subissent des effets secondaires indésirables (somnolence, constipation, maux de tête…) et surtout, ces molécules créent une dépendance.

Découvrez nos livres santé

Et si vous faisiez tout vous-même?
Cuisiner autrement en automne
Mon cahier de lithothérapie
Quelle contraception choisir ?