Chimiofolies

Dans ce récit, Anne Matalon s’attache à traduire en mots précis, justes, poétiques et souvent drôles, les sensations qui l’ont assaillie lors de son tout premier traitement contre le cancer, en 1998. Dans le cadre d’un protocole de traitement expérimental, elle enchaîne six sessions de chimiothérapie au rythme ahurissant, traversant au plus bas du cycle des états de faiblesse extrême.

Anne vit seule. À son grand émerveillement, une petite communauté se crée spontanément pour s’occuper d’elle : famille, ami(e)s s’organisent pour la veiller quoti­di­en­ne­ment.

Mais la bonne volonté ne fait pas tout. De même qu’il y a de bonnes et de moins bonnes façons d’aider un malvoyant à traverser la rue, il y a de bonnes et de moins bonnes façons d’accompagner quelqu’un en chimiothérapie. Il y faut de l’humilité, de la patience, de la délicatesse, de l’écoute.

Pendant tous ces mois, sans jamais se plaindre, avec tact et douceur, Anne s’est appliquée à découvrir d’abord, puis à souffler à son entourage les bonnes choses qu’il pouvait lui apporter à chaque moment de son traitement. Une poire. Une endive cuite. Un verre d’eau à la bonne température. Une lecture à voix (pas trop) haute ou une simple présence bienveillante…

Prix
12,00 €

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel