Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Contre le cancer colorectal : moins de viande transformée et davantage de végétaux

Aux États-Unis, le nombre de cancers colorectaux chez les moins de 50 ans progresse d’environ 2 % par an depuis 2009. Des chercheurs américains ont présenté une étude lors du congrès annuel de la société américaine d’oncologie clinique (ASCO) montrant que cette croissance du nombre de cas pourrait être liée à l’augmentation de la consommation de viandes transformées et de boissons “light”, et à un régime pauvre en fruits, légumes et légumineuses. Les scientifiques ont mené leur étude en analysant la flore intestinale de 609 personnes en bonne santé et 692 patients atteints d’un cancer colorectal. 5 bactéries particulières sont davantage représentées dans l’intestin des malades, des bactéries cancérigènes qui prolifèrent avec la consommation de certains aliments. Pour l’auteur principal de l’étude, le Dr Jordan Kharofa, professeur agrégé au Département de radio-oncologie de l’Université de Cincinatti, “Les aliments ne sont pas directement cancérigènes, en revanche les sous-produits du métabolisme des bactéries peuvent être cancérigènes“. En toute logique, les conclusions de ces travaux rappellent combien il est indispensable de manger beaucoup de fruits, légumes et légumineuses et moins de viandes transformées.

Magazine

Produits

Pour aller plus loin

Cancer : il ne fait pas bon être carnivore

On savait que la consommation de viande rouge était associée à un risque accru de cancer colorectal. Ce ne serait pas le seul cancer auquel s’exposent les amateurs de protéines animales, à en croire une des plus grandes études menées sur ce sujet par des chercheurs du National Cancer Institute.

Par Thierry Souccar