Dans votre tasse... Contre les pellicules

Votre cuir chevelu vous démange et, malheureusement, vous observez de vilaines pellicules agglomérées au niveau de la racine de vos cheveux, ou bien une sorte de poudre blanche parsème vos épaules.

Les pellicules peuvent être liées à des facteurs extérieurs (produits agressifs : shampoings, colorations, permanentes, port de chapeau ou casquette étouffant ; brushings répétitifs...) ou à des facteurs internes (sudation excessive, déséquilibre hormonal, stress, dysfonctionnement hépatique...). Faites avant tout de petites cures qui aideront votre foie et votre appareil digestif à mieux fonctionner.

LE CHARDON-MARIE ET L’ARTICHAUT  Silybum marianum et Cynara scolymus
> Tisane : versez une cuillerée à soupe et demie dans un demi-litre d’eau bouillante ou trois cuillerées à soupe dans un litre d’eau. Couvrez, laissez infuser quinze à vingt mi-nutes, filtrez et buvez dans la journée. Continuez pendant une semaine.

> Lotion anti-pelliculaire : dans un récipient en verre ou en terre, faites macérer dans un litre d’eau de vie, 100 g de racines d’orties coupées en petits morceaux avec 50 g d’origan. Ne fermez pas hermétiquement, mais protégez de la poussière à l’aide d’une gaze. Entreposez dans un lieu sec et à l’abri de la lumière pendant un mois. Remuez tous les trois jours. Filtrez et entreposez dans des flacons teintés. Pratiquez des frictions journalières.

LE ROMARIN  Rosmarinus officinalis
Le romarin stimule les fonctions biliaires et lutte contre les paresses de l’estomac. Il possède aussi des qualités anti-inflammatoires qui font qu’on peut l’utiliser aussi bien en interne qu’en externe.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Bourdonnements et autres maux d’oreilles
Et si vous manquiez de vitamine D ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le