De belles dents pour longtemps !

Comment garder des dents en belle santé ? Avec quels produits, quels gestes, quels soins quotidiens ? C’est notre leçon cosmétique !

64 % des Français pensent que les caries concernent avant tout les moins de 19 ans et 47 % considèrent que ce sont les moins de 12 ans qui sont prioritairement touchés. Seulement 5 % sont dans le vrai et pensent que l'on peut avoir des caries à tout âge.
L'hygiène de la bouche et des dents (l'hygiène bucco-dentaire) fait, ou devrait faire partie, du rituel cosmétique quotidien. Mais les enquêtes se succèdent pour le prouver : elle est trop souvent mal pratiquée, quand elle n'est pas tout simplement négligée. Or, c'est un facteur de santé globale et de sociabilité, à remettre à l'honneur.

La santé passe aussi par les dents

L'hygiène bucco-dentaire est primordiale pour conserver une bouche saine et des dents en bonne santé. La négliger peut se ressentir à plusieurs niveaux, et parfois douloureusement.
L'accumulation du tartre : les nombreuses bactéries, naturellement présentes dans la bouche, peuvent se transformer en tartre par combinaison avec les minéraux contenus dans la salive (phosphates et calcium).
Les caries : les acides fragilisent les dents en provoquant une déminéralisation de l'émail, première étape de la carie ou autre maladie de la dent.
Les maladies des gencives : saignements, sensibilité au chaud et au froid, gonflements… sont d'autres signes d'un milieu buccal déséquilibré, qui peut mener jusqu'au déchaussement des dents.

Les bons réflexes

Nous ne sommes pas tous égaux devant les maladies bucco-dentaires, et notamment les caries. Ainsi la Haute Autorité de Santé a identifié certaines populations "à risques" : personnes âgées dépendantes, personnes handicapées, populations en situation socio-économique défavorisée ou vivant dans certaines zones géographiques (Zones Urbaines Sensibles, par exemple).

Mais pour tous, les bons réflexes peuvent facilement être adoptés pour limiter les risques et entretenir une bouche saine.

L'alimentation

Elle joue un rôle primordial. Il est d'abord recommandé qu'elle soit équilibrée, comme cela vaut dès qu'on évoque un sujet de santé. Au-delà, il faut savoir que certains aliments peuvent davantage faire souffrir le milieu buccal, quand d'autres ont un potentiel plus protecteur. On différencie ainsi les aliments cariostatiques ("anti-caries") et cariogènes ("pro-caries").
Parmi les aliments cariostatiques : les lipides, certaines protéines, les caséines des fromages, les minéraux (phosphore, calcium, fluor, vitamine D), les tanins du cacao… Ils favorisent le pouvoir tampon du milieu buccal, ont une action antibactérienne et anti-déminéralisation dentaire.
Parmi les aliments cariogènes : les aliments riches en glucides qui constituent une "nourriture" pour les bactéries, ceux qui restent longtemps en bouche et sont dissous lentement par la salive (biscuits, bonbons…), les boissons acides comme les sodas, colas et jus de fruits qui favorisent la déminéralisation de l'émail.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison
Mon cahier des Fleurs de Bach
Cuisiner autrement en automne
Mon manuel de sorcière