Fabriquez vos liqueurs et vins médicinaux

Vin de basilic ou de sauge, liqueur de menthe… Quel plaisir de servir à vos invités un apéro ou un digestif que vous avez préparé vous-même avec des épices ou les herbes aromatiques de votre jardin ou votre terrasse ! Vos amis seront séduits et épatés. C’est original, meilleur que les boissons du commerce et tellement plus écologique.

Le fait-maison revient en force et ce n’est pas juste une question de mode. Les scandales alimentaires se succèdent et, en vue d’augmenter leurs profits, les industriels de l’agroalimentaire nous font avaler n’importe quoi. Lorsque nous fabriquons nos propres produits, nous savons exactement ce que nous mettons dedans. Nous choisissons des produits de qualité, nous dosons la quantité de sucre, nous évitons les produits louches et les conservateurs. Le fait-maison est aussi une manière de faire face à la crise. En un mot, c’est tout bénéfice !
Fabriquer ses liqueurs ou vins aux herbes ou épices à l’ancienne, comme le faisaient nos grands-mères, c’est très facile et amusant. Il suffit de bien choisir les plantes et de les marier harmonieusement et… de faire preuve d’un peu de patience ! En effet, bien souvent, 15 jours à un mois de macération, parfois même plus, sont nécessaires pour obtenir une liqueur de qualité. C’est le temps requis pour extraire tous les arômes et principes actifs de la plante. Les vins et liqueurs de plantes ont des propriétés apéritives et digestives pour la plupart, mais elles concentrent également les autres vertus des plantes qui les composent. L’absinthe sera donc idéale pour les convalescents et les anémiés, le brou de noix luttera contre la diarrhée alors que les prunes relanceront un transit paresseux, le fenouil soulagera les ballonnements et le thym renforcera l’organisme en hiver…

MATÉRIEL ET PRINCIPES DE BASE
- Avant de commencer, vous devez tout d’abord vous procurer de grands bocaux de verre avec fermeture hermétique et des bouteilles en verre. Vous pouvez les acheter neufs ou les récupérer d’occasion. Il vous faut aussi de l’eau-de-vie de qualité et du bon vin rouge ou blanc en fonction du vin ou de la liqueur que vous souhaitez fabriquer.
- Le principe de base est très simple. Vous mettez les herbes aromatiques, fruits ou épices, que vous choisirez de saison bien entendu, à macérer dans du vin ou de l’alcool pendant une durée déterminée. Vous filtrez et ajoutez du sucre ou un sirop fait d’eau et de sucre. Vous mettez en bouteille et le tour est joué.
- Il faut cependant savoir que les vins de plantes, une fois ouverts, doivent être consommés plus rapidement en raison de leur faible teneur en alcool. Les liqueurs, par contre, se conservent longtemps, même après ouverture. Certaines liqueurs, après mise en bouteille, doivent en outre encore vieillir quelques mois dans votre cave avant que vous ne puissiez les déguster. Alors, patience, patience… Quelques recettes à consommer avec modération, bien sûr  !!!

LIQUEUR D'ESTRAGON
Pour 1 litre environ
- 30 g d’estragon
- ½ litre de bonne eau-de-vie de fruits
- 300 g de sucre de canne non raffiné
- 25 cl d’eau

  • Faites macérer l’estragon dans l’eau-de-vie pendant 3 semaines.
  • À l’issue de la macération, filtrez.
  • Faites un sirop avec l’eau et le sucre et mélangez-le à l’alcool.
  • Mettez en bouteille.

Dégustez un petit verre bien frais après le repas pour bien digérer.

VIN DE MÉLISSE
Pour 1 litre environ
- 50 g de feuilles de mélisse
- 1 litre de vin blanc sec bio
- 150 g de sucre de canne non raffiné

  • Dans un bocal, faites macérer la mélisse dans le vin pendant 24 h.
  • Ajoutez le sucre et laissez encore macérer 48 h.
  • Filtrez et mettez en bouteille.
  • Dégustez frais en apéritif.

La mélisse est calmante et anti-dépressive.

VIN DE NOIX
Pour 5 litres environ
- 40 noix vertes
- 1 litre d’eau-de-vie de fruits
- 1,2 kg de sucre de canne non raffiné
- 4 litres de bon vin rouge bio
- 1 bâton de cannelle de Ceylan
- 1 gousse de vanille fendue

  • Lavez les noix et coupez-les en deux.
  • Faites-les macérer (coquilles comprises) avec tous les autres ingrédients pendant 2 mois.
  • Filtrez et mettez en bouteille.
  • Laissez vieillir minimum 6 mois en cave avant de déguster.

Le vin de noix, comme il est fait avec le brou qui a des propriétés astringentes, combat la diarrhée.

POUR EN SAVOIR PLUS :
- Votre santé par les élixirs. Marie Antoinette Mulot aux éditions du Dauphin - 203 pages - 15,15 €
- Liqueurs, apéritifs et sirops. Recettes à l’ancienne. Germaine Cousin-Zermatten aux éditions Cabédita - 59 pages - 12,50 €
- Liqueurs du jardin. Patrick André, Samuel Butler, Guillaume Mourton et Hervé Chaumeton aux éditions Artémis - 64 pages - 7,90 €
- Liqueurs, vins, sirops. Alice Delvaille aux éditions Artemis - 144 pages - 16 €
- Faites vos apéritifs et vos liqueurs… à votre goût. J-A Chandon aux éditions Utovie - 48 pages - 6 €

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Les Menus et les recettes qui guérissent
Mon cahier pour fabriquer mes produits ménagers naturels