La passiflore

La fleur qui rend zen...
Rubrique

Cette fleur de la passion apaise les personnes qui ont bien du mal à ne pas se laisser déborder par leurs émotions.

La passiflore, Passiflora incarnata, est une plante originaire du sud des États-Unis et d’Amérique du Sud où les explorateurs espagnols l’ont découverte au XVIe siècle, au Pérou plus exactement. C’est une liane qui s’attache à la végétation qui l’entoure grâce à ses vrilles. Elle peut atteindre 9 mètres de long.

Cette fleur de la passion — son autre nom — était déjà utilisée par les Aztèques pour ses propriétés médicinales. Les missionnaires au Pérou et au Mexique ont été frappés par la forme des fleurs qui évoquent la passion du Christ : le cœur de la fleur, rappelle la couronne d’épine, les trois styles du pistil font penser aux trois clous, les cinq pétales correspondent aux cinq blessures. En Europe, elle fut adoptée pour les mêmes raisons dès le XVIIe siècle et conseillée par nombre de médecins depuis ce temps pour calmer la tension nerveuse, l’irritabilité, les spasmes musculaires, les palpitations… Elle donne aussi de bons résultats en cas de rage de dents, de maux de tête ou de douleurs menstruelles.

COMMENT L'UTILISER ?
Si vous avez la chance de voir pousser les fleurs de la passion dans votre jardin, vous pouvez en cueillir à tout moment de l’année pour vous préparer des infusions relaxantes. En général, on conseille une à deux tasses par jour.
Si vous n’avez pas envie de vous préparer une tisane, vous pouvez aussi prendre la passiflore sous forme de gélules à avaler.

Retour au sommaire du Hors-Série n° 14

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les aliments qui guérissent (Poche)
Le Guide du thé vert
Trucs et astuces de santé
Mon cahier de sophrologie