L'échinacée

Pour prévenir les infections
Rubrique

L’échinacée est réputée pour renforcer le système immunitaire. En cure préventive, elle vous aidera à passer au travers des virus.

Magnifique plante à fleurs roses, l’échinacée pousse naturellement en Amérique du Nord, dans les plaines semi-montagneuses, où elle fut longtemps considérée par les Indiens comme une plante sacrée. Il en existe plusieurs variétés dont l’Echinacea angustifolia et l’Echinacea purpurea, celles que l’on utilise le plus couramment en phytothérapie. C’est une plante robuste, qui ne craint ni la sécheresse ni le gel. Aujourd’hui, elle est cultivée à grande échelle aux États-Unis, mais aussi en Nouvelle-Zélande, au Canada et en Europe.

DES EFFETS IMMUNOSTIMULANTS
L’échinacée produit des réactions en chaîne dans l’organisme, réveillant notre système immunitaire. Pour commencer, elle stimule le tissu immunitaire situé sous la langue puis, arrivant à l’estomac et à l’intestin, elle fait de même avec les plaques de Pleyer (tissus immunitaires).

DES EFFETS PROTECTEURS ET RÉPARATEURS
En prévention, l’échinacée permet de mettre notre système immunitaire en éveil. Résultat : les virus et bactéries sont éliminés avant d’avoir le temps de proliférer. Mais l’échinacée peut aussi jouer un grand rôle lorsque la maladie est apparue. Ainsi, on peut l’utiliser en cas de :
> Rhume et grippe
> Toux chronique et asthme
> Angine et amygdalite
> Mycoses
> Infections urinaires.

Retour au sommaire du Hors-Série n° 14

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Les plantes qui guérissent (Poche)
Chimiofolies