L'harpagophytum

Comme la cortisone, mais naturel !
Rubrique

C’est du fin fond du désert africain que nous vient cette racine, Harpagophytum procumbens, utilisée depuis des siècles par les sorciers pour calmer les douleurs articulaires.

Souvent, les habitués des anti-inflammatoires rêvent de connaître un traitement qui soulage leur douleur sans pour autant leur ronger l’estomac… L’harpagophytum pourrait sans doute en combler beaucoup.

UN ANTI-INFLAMMATOIRE NATUREL
Ce sont les racines secondaires de l’harpagophytum que l’on utilise pour leurs propriétés thérapeutiques. Découpées lorsqu’elles sont fraîches, elles sont ensuite séchées. De nombreuses études cliniques ont démontré leurs vertus anti-inflammatoires très intéressantes pour venir à bout de l’arthrose et des rhumatismes. D’une part, les douleurs sont atténuées, d’autre part, les articulations récupèrent peu à peu leur mobilité. Grâce à l’harpagophytum, on peut sensiblement diminuer les doses de cortisone et, surtout, on ne subit pas les douleurs d’estomac accompagnant presque toujours la prise d’anti-inflammatoires.

D'AUTRES VERTUS
Surtout employée pour soigner les rhumatismes et le mal de dos, l’harpagophytum est une plante également appréciée des sportifs car elle permet d’éviter les tendinites et les douleurs articulaires dues à l’effort.

Retour au sommaire du Hors-Série n° 14

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le Guide du thé vert
Mon cahier de réflexologie plantaire
Les aliments qui guérissent (Poche)
Ma bible de la phytothérapie