ALLO VÉTO, BOBOS !…

Contrairement au chien qui prend vite un air abattu et reste dans son coin quand il n’a pas la forme, un chat malade arrive à cacher longtemps ses petits soucis à son entourage.

Chez un chat, les habitudes sont sacrées ! C’est pourquoi si vous ne le voyez pas arriver dans une situation où d’ordinaire, il vient toujours en courant – par exemple à l’heure de sa pâtée –, ne concluez pas trop vite qu’il pique un roupillon. Peut-être cache-t-il un problème de santé…

L’astuce Rebelle-Santé

  • Ayez le réflexe « thermomètre » au moindre doute. Pour lui prendre sa température, enveloppez-le dans une serviette, enduisez l’embout du thermomètre d’un peu de vaseline, relevez sa queue et enfoncez le thermomètre dans son anus, sur une longueur de 2 centimètres. C’est indolore, mais c’est nettement plus facile si vous avez habitué votre chat depuis son plus jeune âge, à cette manipulation. La température normale d’un chat est légèrement supérieure à la nôtre : entre 38 et 39 °C. Au-delà de 39,5 °C, la fièvre ne fait aucun doute et une visite urgente chez le vétérinaire s’impose.

Retour au sommaire du Hors Série n° 16

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Les compléments alimentaires qui guérissent
Mon cahier de beauté naturelle
Mon cahier de gemmothérapie