Sauge sclarée

Salvia sclarea
Rubrique

À ne pas confondre avec sa cousine la sauge officinale réservée à l'usage médical, la sauge sclarée peut être utilisée en automédication. Amie des voies respiratoires, elle soulage aussi bien des troubles féminins.

SES INDICATIONS
Bouffées de chaleur - Bronchite
Cellulite
Grippe
Rage de dent - Règles douloureuses - Rhume
Sinusite
Transpiration

ATTENTION !
> Ne pas utiliser pure sur la peau (dermocaustique).
> Déconseillée durant la grossesse et l’allaitement.

SES MODES D'UTILISATION
Usage interne : 1 à 2 gouttes sur un sucre ou dans une cuillerée à café de miel, à laisser fondre dans la bouche, 2 à 3 fois par jour
=> Syndrome prémenstruel, règles douloureuses, transpiration excessive, bouffées de chaleur, bronchite, rhume et sinusite

Dans le bain, à raison de 20 gouttes diluées dans une base pour bain
=> Excès de transpiration, bouffées de chaleur, règles douloureuses

En dilution dans l’huile végétale à raison de 100 gouttes pour 100 ml d’huile végétale
=> Règles douloureuses, infections respiratoires, bouffées de chaleur, cellulite

En diffusion dans l’air ambiant
=> Bouffées de chaleur, infections respiratoires

En inhalation : 2 gouttes pour un bol d’eau bouillante
=> Rhinite, sinusite, bronchite, grippe, rhume

En dilution dans l’alcool : 50 gouttes pour 100 ml d’alcool à 70°
=> Excès de transpiration

Dans la cuisine
=> Pour faire une huile aromatisée et digestive : ajouter 15 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée à un demi-litre d’huile d’olive.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Devenir acteur de sa guérison
Mon cahier de recettes aux huiles essentielles
D'ici ou d'ailleurs, les points qui guérissent