Sauge sclarée

Salvia sclarea
Rubrique

À ne pas confondre avec sa cousine la sauge officinale réservée à l'usage médical, la sauge sclarée peut être utilisée en automédication. Amie des voies respiratoires, elle soulage aussi bien des troubles féminins.

SES INDICATIONS
Bouffées de chaleur - Bronchite
Cellulite
Grippe
Rage de dent - Règles douloureuses - Rhume
Sinusite
Transpiration

ATTENTION !
> Ne pas utiliser pure sur la peau (dermocaustique).
> Déconseillée durant la grossesse et l’allaitement.

SES MODES D'UTILISATION
Usage interne : 1 à 2 gouttes sur un sucre ou dans une cuillerée à café de miel, à laisser fondre dans la bouche, 2 à 3 fois par jour
=> Syndrome prémenstruel, règles douloureuses, transpiration excessive, bouffées de chaleur, bronchite, rhume et sinusite

Dans le bain, à raison de 20 gouttes diluées dans une base pour bain
=> Excès de transpiration, bouffées de chaleur, règles douloureuses

En dilution dans l’huile végétale à raison de 100 gouttes pour 100 ml d’huile végétale
=> Règles douloureuses, infections respiratoires, bouffées de chaleur, cellulite

En diffusion dans l’air ambiant
=> Bouffées de chaleur, infections respiratoires

En inhalation : 2 gouttes pour un bol d’eau bouillante
=> Rhinite, sinusite, bronchite, grippe, rhume

En dilution dans l’alcool : 50 gouttes pour 100 ml d’alcool à 70°
=> Excès de transpiration

Dans la cuisine
=> Pour faire une huile aromatisée et digestive : ajouter 15 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée à un demi-litre d’huile d’olive.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Cuisiner autrement en hiver
Chimiofolies
Ordre et désordres
Mon cahier de beauté naturelle