Acupuncture et ostéopathie...

...pour soulager les rhumatismes

Acupuncture et ostéopathie sont deux formes de médecines qui réussissent souvent très bien en cas de rhumatismes... Comment ça marche et pourquoi ?

Certaines personnes, lasses d’ingurgiter à longueur de vie leurs cachets d’anti-inflammatoires, se tournent vers d’autres solutions. Quand on souffre, il ne faut pas hésiter à tout essayer ! Sans pour autant tomber dans le piège des publicités tapageuses... La phytothérapie (à laquelle Sophie Lacoste consacre un article dans les pages suivantes) donne souvent des résultats étonnants, acupuncture et ostéopathie bien pratiquées peuvent aussi en surprendre plus d’un. Ces deux formes de médecines ont pour point commun de considérer l’individu comme «un tout» et agissent sur l’équilibre général de l’organisme pour soigner le mal.

L’ostéopathie, pour remettre votre «charpente» en place

Imaginons le corps comme une mécanique maintenue par une charpente osseuse, musculaire, ligamentaire... Quand un des «maillons», que ce soit un ligament, un muscle, un tendon, un os... ne remplit plus sa fonction, toute la charpente est destabilisée. Et l’ostéopathe (appelé aussi ostéothérapeute), par des massages et des manipulations, remet tout en ordre. Plusieurs personnes nous ont écrit pour exprimer leur point de vue, affirmant que le diplôme de médecin n’était pas une garantie de qualité en la matière et que des ostéopathes non-médecins leur avaient rendu grand service. Nous ne mettons aucunement en doute leurs propos. Cependant, en France, à l’heure actuelle, l’ostéopathie n’est pas une pratique reconnue en tant que telle. C’est-à-dire que n’importe qui (une personne qui a suivi des années d’études comme une qui a fait deux jours de stage !) peut se prétendre ostéopathe. Résultat : il y a chaque année de graves accidents (des paralysies et même des décès) dus à de mauvaises manipulations. Je n’affirme pas, loin de là, que tous les ostéopathes médecins sont d’excellents praticiens, mais leur formation médicale leur évite de prendre des risques non mesurés, comme certaines manipulations qui peuvent parfois être totalement contre-indiquées.

L’acupuncture, pour faire circuler les énergies

Les médecins acupuncteurs (cette technique est également réservée aux médecins) travaillent sur des «méridiens», lignes imaginaires parcourant le corps par lesquelles passent des «courants d’énergie». Les explications avancées par les Orientaux nous paraissent souvent «chinoises». On nous parle de l’énergie du vent, de flux énergétiques... de choses très bizarres qui pourraient nous faire nous détourner de cette pratique aux accents ésotériques. Mais comme nous le disait le Dr Apchain lors d’un interview (BS N°11), «plusieurs études ont prouvé que les endorphines, ou hormones antidouleurs, sont secrétées lors d’une stimulation par l’acupuncture.»

En fait, c’est particulièrement pour soulager les douleurs rhumatismales que les aiguilles piquées par l’acupuncteur peuvent donner de bons résultats. Si ces douleurs sont liées à des «blocages» d’énergie, l’effet peut être durable. Mais si un problème «mécanique» est en cause, il paraît difficile d’en attendre plus qu’un soulagement limité dans le temps (ce qui est déjà beaucoup quand on souffre au quotidien depuis des mois). Il est donc judicieux d’associer les deux techniques et, pour une même douleur, de consulter un ostéopathe et un acupuncteur.

Remboursement

Acupuncture et ostéopathie sont remboursées dans la mesure où elles sont pratiquées par des médecins.

Découvrez nos livres santé

Le Guide du thé vert, plante de la minceur
Agenda de la sagesse 2021
Fabriquer des produits ménagers naturels
Maux de bouche, aphtes, gingivite...