Chélidoine

J’ai descendu dans mon jardin...
Rubrique

Le suc orangé de cette plante a le pouvoir de chasser cors et verrues !

On disait de moi que si on plaçait l’une de mes feuilles sur la tête d’un malade, cela le faisait chanter s’il devait mourir, et pleurer s’il devait guérir. Paradoxal, non ! On croyait aussi que l’hirondelle frottait les yeux de ses petits nés aveugles avec mon suc afin de leur redonner vue. D’où mon nom grec « khelidôm » qui signifie hirondelle. On m’appelle aussi herbe à bouc, à cause de mon odeur... paraît-il... Vous avez deviné mon identité ?

  • Nom commun : claretto, grande éclaire, felougène, herbe aux verrues.
  • Genre et espèce : Chelidonium majus.
  • Famille : PAPAVERACEAE : plantes herbacées contenant un suc laiteux (latex) ; feuilles souvent alternes ; fleurs à quatre pétales ou plus et nombreuses étamines ; 200 espèces et 26 genres.
  • Habitat : près des vieux murs, pierrailles, terrains incultes.
  • Floraison : avril à septembre.
  • Origine :  Europe, Asie, Afrique du Nord.
  • Hauteur : 20 à 80 cm.

 

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Vos ordonnances naturelles
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible
Mon cahier de tisanes