Colère bleue !

Rubrique

Il arrive que certains bambins colériques (et non coléreux) crient si fort que le visage se cyanose et qu’il vire… au violet, l’enfant s’étouffe ! Surtout pas de panique. Il faut tout simplement souffler fortement sur son visage : ouf ! Il y a une seconde d’arrêt… et la respiration reprend son rythme normal. C’est spectaculaire, mais efficace à 100 %.»

Truc envoyé par Lucette P. de l’Hérault

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 108

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Mon cahier de réflexologie plantaire
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier pour fabriquer mes produits ménagers naturels