Carburant à l’eau d’égouts

Rubrique

Oslo, capitale de la Norvège, a décidé de récupérer le méthane généré par les stations d’épuration pour faire rouler les bus. Ole Jacob Johansen, responsable municipal de ce projet explique : « Le bilan carbone est neutre, ça ne pollue presque pas, c’est moins bruyant et c’est renouvelable à l’infini. En allant aux toilettes, une personne produit 8 litres par an d’équivalent diesel. Multiplié par 250 000, cela permet de faire rouler 80 bus à raison de 100 000 km chacun. »
Le prix de revient — en tenant compte de toutes les adaptations, modifications et installations (pour les bus et pour les usines de traitement des boues) — est comparable à celui du diesel. En complétant avec le gaz fabriqué par les usines de traitement des ordures ménagères, les 400 bus de la capitale pourront, dès 2010, rouler sans autre apport d’énergie !

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 115

Découvrez nos livres santé

Les secrets d'un jeûne réussi
Ma bible de la phytothérapie
Stress et sommeil : prescriptions
Mon cahier des Fleurs de Bach