Effets secondaires du vigabatrin

Rubrique

Cette molécule, ayant pour nom commercial le Sabril, est prescrite en première intention pour le traitement de l’épilepsie de l’enfant. Mais l’un de ses effets secondaires entraîne une perte irréversible de vision. Serge Picaud, directeur de recherche à l’Inserm, et ses collaborateurs de l’Institut de la vision viennent de montrer que le vigabatrin (ou Sabril) entraîne une forte diminution du taux sanguin d’un acide aminé, la taurine avec, pour conséquence, une dégénérescence des cellules de la rétine. Les chercheurs préconisent qu’en cas d’utilisation de cette molécule, l’enfant soit moins exposé à la lumière et que son alimentation soit riche en taurine. La validation d’un traitement associant vigabatrin et supplément de taurine risque malheureusement de prendre plusieurs années.

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 115

Découvrez nos livres santé

Les trois clés de la santé
Stress et sommeil : prescriptions
Mon cahier de tisanes pour se soigner
Mon cahier de sorcière guérisseuse