Nouveau traitement contre les taches « de vin »

Rubrique

Par hasard, des médecins français ont découvert un traitement pour les hémangiomes des enfants. Ces taches de naissance, de couleur lie de vin, sont très inesthétiques et peuvent même entraîner des troubles physiologiques. 10 % des nouveaux-nés portent ce type de « marque » qui disparaît plus ou moins au bout d’une dizaine d’années. La plupart du temps, il s’agit de zones limitées. Mais 5 % des enfants souffrent d’une forme grave d’hémangiome nécessitant un traitement lourd aux corticoïdes ou en chimiothérapie.
En 2007, le Professeur Taïeb, chef du service pédiatrique de l’hôpital de Bordeaux, soignait un enfant qui souffrait à la fois de cette affection et d’un trouble cardiaque. Le médecin a remarqué que, sous bêtabloquants, l’hémangiome diminuait de volume en quelques jours pour finalement disparaître. 12 autres enfants ont bénéficié du même traitement avec le même succès avant que le Professeur Taïeb et son équipe ne publient leurs résultats dans des revues scientifiques internationales. Désormais, ce sont 300 enfants dans le monde qui ont été débarrassés de leurs hémangiomes. Prochainement, la revue Pediatrics devrait officialiser ce protocole aux bêtabloquants qui sera donc mis en place dans tous les services pédiatriques.

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 115

Découvrez nos livres santé

Les trois clés de la santé
Stress et sommeil : prescriptions
Mon cahier de tisanes pour se soigner
Mon cahier de sorcière guérisseuse