E307… et suivants !

Rubrique

Suite de notre voyage dans les E… des listes d’ingrédients des aliments que nous mangeons chaque jour, sans toujours savoir exactement ce qu’ils représentent. «E307» ne vous parle pas ? Et si on vous dit plutôt : vitamine E ?

Qu’est-ce que c’est ?

La vitamine E ou tocophérol est une vitamine naturellement présente dans de très nombreuses huiles végétales : germe de blé, argan, tournesol, colza… en sont particulièrement riches. Elle peut être naturelle, mais on la connaît aussi sous plusieurs formes synthétiques : la plus utilisée en tant qu’additif alimentaire est l’alpha-tocophérol (E307), mais on peut aussi la trouver dans nos aliments sous forme de gamma-tocophérol (E308) ou de delta-tocophérol (E309).

À quoi ça sert ?

Les E307, E308 et E309 sont classés dans la famille des antioxydants. Grâce à leur action anti-radicalaire, ils freinent le rancissement des corps gras et protègent les aliments de l’oxydation due à l’exposition à l’air ou à la lumière. Ils peuvent également être utilisés en tant que stabilisateurs de couleur.

C’est bon ou c’est mauvais ?

La vitamine E naturelle antioxydante est réputée protectrice de nos cellules et de notre santé. À ce titre, l’apport journalier recommandé (AJR) est fixé à un minimum de 10 mg. On ne lui connaît aucun effet indésirable potentiel. Mais synthétique ou naturelle, pour une vitamine, cela ne veut pas dire la même chose. Ainsi, il est aujourd’hui reconnu que la vitamine E de synthèse est moins biodisponible (moins bien assimilée par l’organisme) et moins efficace que sa soeur originelle. D’autre part, absorbée en grandes quantités (ce qui, certes, représente un risque assez limité par le biais des additifs, mais nettement plus présent si on prend aussi des compléments alimentaires qui en contiennent), elle ne serait pas dénuée d’effets secondaires comme des troubles gastriques ou des palpitations…
Et il se trouve que la vitamine E qu’on retrouve le plus fréquemment dans nos aliments n’est pas la naturelle (E306), mais bien ses copies de synthèse (E307, E308, E309).

Où en trouve-t-on ?

Ces additifs sont autorisés dans la plupart des aliments, y compris les aliments pour nourrissons et enfants en bas âge. À noter que seule la vitamine E naturelle (E306) est admise dans les denrées alimentaires certifiées AB.

Mots-clés

Découvrez nos livres santé

Les secrets d'un jeûne réussi
Ma bible de la phytothérapie
Stress et sommeil : prescriptions
Mon cahier des Fleurs de Bach