Des tisanes contre la mauvaise haleine

Rubrique

La mauvaise haleine ou halitose est une odeur désagréable, voire fétide que l’on exhale par la bouche. Elle est souvent due à la présence de composés sulfurés volatils qui interviennent lors de la décomposition alimentaire.

LES CAUSES DE LA MAUVAISE HALEINES SONT MULTIPLES
Buccales (gingivite, caries, tartre, mauvaise hygiène dentaire), alimentaires (aliments à forte odeur comme l’ail, l’oignon mais aussi aliments lourds à digérer, sauces, fromages, charcuterie et abus d’excitants, tabac, café, alcool), pathologiques (diabète, acidité gastro-œsophagienne, ulcère...) et comportementales (stress, angoisse entraînant une sécheresse de la bouche).
Lutter contre la mauvaise haleine est d’abord une question d’hygiène : brossage des dents et de la langue, utilisation du fil dentaire... Il faut ensuite consulter son dentiste : près de 70 % des causes d’halitose seront alors résolues.
Gargarismes et tisanes pourront pallier une mauvaise haleine ponctuelle ou d’origine digestive.

L’ANGÉLIQUE (Angelica archangelica)

LA MENTHE POIVRÉE (Mentha piperita)
Tisane : dans un litre d’eau bouillante, jetez une poignée de feuilles de menthe, et trois cuillerées à café d’un mélange à part égale de feuilles de basilic, de thym et de graines de fenouil. Couvrez et laissez infuser un quart d’heure. Filtrez et buvez une tasse deux fois par jour après les deux principaux repas.

LE FENOUIL (Foeniculum vulgare)
Infusion : versez un litre d’eau bouillante sur une cuillerée à café de semences. Couvrez, patientez quinze minutes, filtrez et buvez une tasse après chaque repas.

GIROFLIER (Syzygium aromaticum) et CARDAMOME  (Elettaria cardamomum)
Gargarismes : versez l’équivalent d’une tasse d’eau bouillante sur deux cuillerées à café de clous de girofle et une dizaine de graines de cardamome. Couvrez, patientez vingt minutes, filtrez et rincez votre bouche plusieurs fois par jour avec ce mélange.
> Les dosages sont prévus pour des adultes ou enfants de plus de douze ans. De sept à douze ans, divisez les doses par deux, et pour les enfants de moins de sept ans, par quatre. Pas de tisanes pour les moins de un an.

RECOMMANDATIONS
> Les femmes enceintes doivent faire preuve de prudence, surtout dans les trois premiers mois. Il vaut mieux consulter son médecin.
> Ne jamais dépasser les doses prescrites, ni la durée d’une cure de vingt et un jours (certaines plantes doivent être prises sur un temps très court).
> Si vous prenez un traitement médicamenteux, demandez conseil à votre médecin (pour éviter tout risque d’interaction).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Bien manger sans cuisiner
Champignons Comestibles
Favoriser la biodiversité dans son jardin