Le sélénium : champion de la prévention du cancer

Rubrique

Cet oligo-élément n’est pas en tant que tel un anti-oxydant, mais il participe activement au processus de défense contre les radicaux libres comme co-facteur d’une enzyme, la glutathion peroxydase (GPx).

Son rôle dans la prévention du cancer apparaît indubitable, ne serait-ce que par le fait que le taux de cancers, dans différentes régions du monde, est inversement proportionnel au taux de sélénium dans les sols. L’hypothèse qu’une supplémentation au long cours puisse réduire l’incidence et la mortalité due au cancer a été validée par une grande étude menée pendant sept ans. Il va de soi que le bénéfice santé retiré d’une supplémentation est maximisé par le choix d’un complément à la biodisponibilité excellente, donc à base de sélénium organique.

ET SI NOUS PARTIONS AU MARCHÉ ?
Différents types de compléments alimentaires sont disponibles sur le marché :
- le sélénium chélaté (L-sélénomé- thionine)
- les levures enrichies en sélénium
- le sélénium fermenté
- la spiruline séléniée.

MANGEZ DE L'AIL, DE L'OIGNON ET DU BROCOLI !
Le sélénium assimilé par l’organisme est transformé en dérivés métaboliques qui confèrent à l’oligo-élément ses propriétés antioxydante et anticancéreuse.
L’activité antioxydante dépend de la sélénocystéine. C’est sous cette forme dérivée que le sélénium joue son rôle de cofacteur de l’enzyme antioxydante glutathion peroxydase (GPx).
Des recherches récentes montrent que l’activité anticancéreuse semble principalement dépendre d’un autre métabolite, appelé Se-Méthylsélénocystéine (SeMC). Habituellement, le sélénium présent dans les aliments l’est très majoritairement sous forme de séléométhionine. Il existe cependant quelques rares aliments qui font exception à la règle en se révélant particulièrement riches en SeMC : le brocoli y compris sous forme de jeunes pousses, l’ail et, à un moindre degré, l’oignon, à condition qu’ils ne proviennent pas d’un sol trop pauvre en sélénium. Les choses étant bien faites, ces aliments bénéficient par ailleurs de la présence de phyto-nutriments aux vertus anticancéreuses aujourd’hui reconnues.
N’hésitez donc pas à consommer davantage de ces aliments bienfaisants, à condition de veiller à choisir de préférence ceux issus de l’agriculture biologique, plus respectueuse des sols. À noter qu’on peut maintenant commander en France un complément à base de pousses de brocoli, garantissant un apport de 2 % de sulforaphane, un phyto-nutriment à la forte action anticarcinogénique : BROCOLIS (D.Plantes).

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Vos ordonnances naturelles
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Mon cahier de sorcière pour devenir irrésistible
Mon cahier de tisanes