A comme...

Alcool ? De l’alcool dans nos cosmétiques ? Le même que celui qu’on boit ? Oui, oui. Et bien d’autres choses encore... Suite de notre dictionnaire explicatif pour en savoir chaque mois un peu plus sur ce que renferment réellement nos produits d’hygiène et de beauté.

Acetum : Vinaigre

SA FONCTION. Agent antistatique, le vinaigre est surtout utilisé pour redonner de la brillance aux cheveux. Il trouve aussi des applications dans des nettoyants pour le visage où il vient jouer le rôle de purifiant.
SON ORIGINE. De cidre, de riz, de figue... on trouve tous les vinaigres en cosmétique ! Mais il est toujours 100 % naturel.
SES PRODUITS. C’est un habitué des shampooings et après-shampooings comme des masques pour les cheveux.

Alcohol denat. : Alcool dénaturé

SA FONCTION. Il est souvent utilisé comme solvant, mais c’est aussi un agent antimicrobien, en plus d’être astringent, rafraîchissant, anti-mousse et vecteur d’actifs.
SON ORIGINE. Selon la réglementation européenne, c’est un alcool éthylique dénaturé par un ou plusieurs agents justement dits dénaturants, dans le but de le rendre impropre à la consommation par voie orale. Il peut avoir de nombreuses origines, notamment végétales.
À SAVOIR. Du fait de ses propriétés antiseptiques, il est fréquemment utilisé par la cosmétique naturelle ou bio, en remplacement des conservateurs interdits par leurs chartes. Mais son potentiel irritant (sensations de brûlures, picotements, apparition de rougeurs...) et son caractère asséchant de la peau font déconseiller son utilisation trop systématique, et notamment sur des épidermes déshydratés et/ou sensibles. Il est également photosensibilisant, et est déconseillé (au moins en trop grande quantité) dans les cosmétiques destinés aux bébés, dont le taux d’absorption cutanée est proportionnellement bien supérieur à celui des adultes.
SES PRODUITS. Il peut être partout !

Allantoin : Allantoïne

SA FONCTION. Plus doux que cela, on ne trouve pas. L’allantoïne est un actif réputé pour ses propriétés apaisantes et anti-irritantes, et joue comme personne le rôle de protecteur de la peau.
SON ORIGINE. L’allantoïne est produite par oxydation de l’acide urique. Elle peut être issue d’urée (urines animales) ou de bave d’escargot (si, si !), mais les cosmétiques l’utilisent principalement sous son origine végétale (extrait des racines de la grande consoude...) ou synthétique.
SES PRODUITS. On la trouve volontiers dans les laits après-soleil, les gels de rasage et surtout les baumes après-rasage pour hommes, les soins des peaux sensibles, les démaquillants pour les yeux...

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Les compléments alimentaires qui guérissent
Mon cahier de beauté naturelle
Mon cahier de gemmothérapie