La lumière artificielle nuit au sommeil !

Rubrique

Voilà une étude qui va faire plaisir à Gisbert ! Gisbert, c’est Gisbert Bölling, notre ami organisateur de jeûne et randonnée et journaliste de temps à autre ! Les fidèles de Belle-Santé se souviennent sans doute de son article paru il y a tout juste un an (dans le N° 123) sur l’intérêt de vivre avec le soleil (et par conséquent de travailler au rythme des saisons, davantage l’été que l’hiver !).
Eh bien, des chercheurs de l’école de médecine de Harvard confirment tout à fait ses dires ! En effet, ils ont réalisé une étude sur des volontaires âgés de 18 à 30 ans (soumis ou non à la lumière artificielle les heures qui précèdent le coucher) et en ont conclu qu’être exposé à la lumière artificielle en soirée pourrait avoir des effets néfastes sur la santé et sur le sommeil. Les chercheurs ont mesuré pour cela la sécrétion de mélatonine dans le sang, cette hormone étant directement liée à la qualité du sommeil. Quand on reste sous une lumière artificielle constante jusqu’au coucher, sa sécrétion est perturbée. En revanche, lorsqu’en soirée, l’éclairage est tamisé, le temps et la qualité du sommeil sont nettement améliorés. La mélatonine intervient également dans la régulation de la pression sanguine, de la température et de la glycémie… Même si rien n’est encore prouvé à 100 %, les chercheurs soupçonnent que l’exposition à la lumière après le coucher du soleil pourrait poser d’importants problèmes de santé. Gisbert a raison : vivons autant que possible en accord avec la nature (et sa luminosité).

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 133

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Les compléments alimentaires qui guérissent
Mon cahier de beauté naturelle
Mon cahier de gemmothérapie