Cultivez les légumes d’hier

Rubrique

Cette année, faites un petit retour sur le passé et invitez au potager les légumes d’autrefois, une bonne occasion de redécouvrir des saveurs différentes.

Les légumes d’hier, les légumes oubliés… Tout le monde a entendu parler de ces légumes qui auraient peuplé les potagers de nos ancêtres. De là à pouvoir en acheter facilement pour les goûter, c’est une autre histoire ! Voilà donc une première bonne raison de les introduire dans votre jardin, mais ce n’est pas la seule : cultiver ces légumes vous permettra certes de goûter des saveurs différentes, mais aussi de diversifier votre production, ce qui améliore la fertilité du sol et plus globalement l’équilibre écologique du jardin. Et puis vous aurez ainsi l’occasion de militer pour… la biodiversité !

PAS DIFFICILES À CULTIVER
Ils se cultivent tout seuls et la plupart sont même plus résistants aux maladies et aux aléas climatiques ; certaines variétés anciennes sont, par exemple, moins exigeantes en eau que les variétés modernes. Il est plus facile de trouver des graines que d’acheter des plants, mais prévoyez  malgré tout de faire du plant car, pour certains légumes, cela donne de meilleurs résultats qu’un semis en pleine terre : poireau, chou, céleri, salades surtout. Petit rappel : au repiquage, taillez les racines et les feuilles, réduisez-les de ¼ de leur longueur environ. Pour les semis, souvenez-vous que plus la graine est fine, plus elle doit être semée en surface ; pour des graines petites et dures comme celles du persil, par exemple, laissez-les tremper dans de l’eau tiède pendant quelques heures.

LESQUELS CULTIVER ?
C’est une affaire de goût ! Mais prenez aussi en compte les possibilités offertes par le climat, la terre, la disponibilité en eau et le temps dont le jardinier dispose.

COMMENT SE PROCURER DES GRAINES ?
Voilà une question étonnante pour bon nombre de jardiniers. Pour trouver ses semences, il faut sortir des circuits commerciaux habituels. Vers qui aller ? Voici quelques pistes :
- Association Kokopelli Oasis - 131 impasse des Palmiers, 30100 Alès
- Le Potager d’un Curieux -  La Molière - 84400 Saignon
- Le Biau Germe - 47360 MONTPEZAT
- Les Semences du Puy - 1, chemin Sainte-Catherine - 43000 LE PUY-EN-VELAY
- Germinance - Les Rétifs - 49150 SAINT MARTIN D’ARCE
- Essem’bio - Le grand Mouligné - 47360 Montpezat d’Agenais
- Gautier semences - route d’Avignon -13630 Eyragues
- Fabre graines - 57748 Metz Cedex 9
- Au Terroir de l’Anjou, «Chauvigné» - 16 rue du Manoir - 49250 Saint Rémy la Varenne
- GAEC HORTIFLOR BUREAU ET FILS - 9 chemin de l’aiglerie - 49170 Savennières
- Graines GRELIN - Impasse du Manoir - 73800 ARBIN
- Oh ! Légumes oubliés (Bernard Lafon) - Chateau de Belloc - 33670 SADIRAC Pépin’hier (arbres fruitiers anciens) - Quartier Truchard - 26150 DIE
- Roumat Graines et Plantes - Bernadin Neuf - 47400 Fauillet (variétés fruitières anciennes)
- Conservatoire de graines anciennes de la Ferme de Sainte Marthe à MILLANCAY  41200 - Sologne
Certains trouveront que ces graines sont plus chères… Logique, ne serait-ce que parce que la façon de les produire et les quantités produites relèvent plus de l’artisanat que de méthodes industrielles. Pourquoi ne pas faire des achats concertés avec d’autres jardiniers ?

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier d'homéopathie
Mon cahier de radiesthésie
Ma bible de la phytothérapie
Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet