Davantage de pesticides venus des airs…

Rubrique

Normalement, depuis la loi Grenelle II du 13 juillet 2010, en France, on n’a plus le droit d’épandre des pesticides par les airs… Sauf que les dérogations sont possibles. Et le journal Le Monde s’est procuré une circulaire du ministère de l’agriculture qui fait craindre le pire. En effet, ce texte fournit aux directions régionales et départementales de l’agriculture, aux directions des populations, aux services vétérinaires, la possibilité de délivrer des dérogations pour toute une série de fongicides, herbicides, insecticides destinés à traiter le maïs, le riz, la vigne et les bananiers. Parmi les sept pesticides « autorisés », parce qu’ils ont été évalués par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail (Anses) spécifiquement pour être appliqués par voie aérienne, figurent quatre fongicides, un insecticide, un herbicide et un stimulateur de défenses naturelles utilisés dans la culture des bananes et du riz dont six sont classés officiellement « dangereux pour l’environnement » et « nocifs » sur le plan toxicologique… Autant dire que la loi Grenelle, censée protéger l’environnement et les consommateurs, passe à la trappe !

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 145

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier des Fleurs de Bach
Mon cahier pour brasser de la bière
Poids : mode d'emploi