De la méditation pour les profs

Rubrique

Enseignant, quel métier ! Ceux qui les critiquent en mettant en avant les vacances et le peu d’heures qu’ils font dans la semaine devraient essayer... Bien sûr, il y a, comme partout, des gens plus ou moins « investis » ou passionnés, mais il faut reconnaître le mérite de ces adultes qui restent des heures durant face à des élèves sans avoir le droit à la moindre faiblesse. Quand on est enseignant, on ne se gratte pas le nez, on n’a pas d’envie subite de faire pipi, on doit rester zen dans toutes les circonstances... Psychologiquement, ce n’est pas facile facile la vie de prof ! Une toute récente étude réalisée à l’Université de Wisconsin-Madison montre qu’ils auraient tout intérêt à pratiquer la méditation de pleine conscience. Cette technique, que l’on peut apprendre à pratiquer avec un « maître », mais aussi un bon livre (par exemple, celui de Sharon Sarlzberg : Apprentissage de la méditation, chez Belfond, 18,50 € en librairie) a séduit les participants de l’étude : ils ont ressenti moins de stress, ont réussi à mieux s’organiser, à faire preuve de davantage d’auto-compassion. En pratiquant la méditation, ils deviennent plus cools avec eux-mêmes et avec leurs élèves !

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 160

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Rhumatismes et maux de dos : les prescriptions du Dr Valnet
Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas
Et si vous manquiez de vitamine D ?