De la scutellaire anticancer

Rubrique

La scutellaire du lac Baïkal, Scutellaria baicalensis, est un remède chinois traditionnel utilisé pour la fièvre et les problèmes de foie et de poumon. Riche en flavones spécifiques, la wogonine et la baicaléine, cette plante serait une bonne alliée anticancer. En effet, en laboratoires, ses flavones « tuent » les cellules cancéreuses et empêchent la croissance des tumeurs. Leur grand intérêt réside dans le fait qu’elles détruisent les cellules cancéreuses en laissant intactes les cellules saines. On trouve pour le moment la plante sous forme de complément alimentaire, mais c’est une piste suivie par les chercheurs pour la formulation de nouveaux médicaments anticancer (si des essais cliniques sont concluants).

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 186

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Poids : mode d'emploi
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Les clés de l'alimentation santé
Mon cahier de sophrologie