Des plantes qui soignent le nez qui coule

Rubrique

La menace du rhume négligé est pour les médecins ce que le purgatoire est pour les prêtres, un Pérou. »
Nicolas de Chamfort

N’attendez pas, agissez dès que vous avez « la guédille au nez ». Des virus se sont  introduits dans votre muqueuse nasale. Agressée, elle réagit par une augmentation de mucus pour tenter de chasser les intrus. Les petits vaisseaux sanguins qui tapissent la paroi de votre muqueuse se dilatent, libérant des globules blancs qui partent à l’attaque des virus et provoquent un supplément de sécrétions nasales. Pas de panique, il faut, en priorité, les évacuer en se mouchant régulièrement, en jetant les mouchoirs en papier à la poubelle ou aux toilettes et en se lavant minutieusement les mains. Vous pouvez accélérer ce processus en nettoyant votre muqueuse avec de l’eau additionnée d’un peu de sel, de quelques gouttes de citron ou d’un peu d’argile. Mais il se peut aussi qu’après avoir coulé, votre nez se bouche, la muqueuse ayant gonflé. Le mucus n’arrivant plus à s’échapper, la situation empire. Vite, vite, les inhalations et les tisanes deviennent nécessaires. Et pour renforcer vos défenses immunitaires, le matin, buvez des jus riches en vitamine C, jus d’un demi-citron dans un verre d’eau à température ambiante, mais aussi jus de mandarine, d’orange, de pamplemousse...

POUR FAIRE AVORTER UN RHUME DÈS LE DÉBUT
TISANE DE LIERRE TERRESTRE
> Versez une cuillerée à soupe de sommités fleuries et de feuilles séchées dans 200 ml d’eau bouillante.
> Couvrez, laissez reposer dix minutes, filtrez, sucrez et buvez.
> Quatre tasses par jour sont nécessaires.

L'EUCALYPTUS POUR DÉGAGER LE NEZ
L’eucalyptus a l’avantage de réunir des vertus expectorantes (en fluidifiant les sécrétions), antiseptiques et fébrifuges. L’idéal pour les premiers coups de froid.
TISANE POUR UNE TASSE
> Dans une tasse d’eau bouillante, jetez quatre feuilles brisées.
> Couvrez et laissez infuser dix minutes.
> Filtrez, sucrez avec du miel ; buvez trois tasses en dehors des repas.

POUR LUTTER CONTRE L'INFECTION TOUT EN CALMANT L'IRRITATION
TISANE DE THYM OU SERPOLET ET D'AIGREMOINE
Le thym ou le serpolet sont antiseptiques et l’aigremoine est anti-inflammatoire
> Dans un bol d’eau bouillante, jetez une pincée de thym et une pincée d’aigremoine (ce qui correspond à trois à quatre grammes du mélange thym-aigremoine pour 250 ml d’eau).
> Couvrez, laissez reposer une dizaine de minutes, filtrez et buvez en ayant préalablement sucré avec du miel de sapin, de thym ou de lavande...
> Buvez deux tasses par jour en dehors des repas.

POUR SE RÉCHAUFFER
TISANE CITRON-CANNELLE
> Dans l’équivalent de deux tasses d’eau, faites frémir un demi-citron coupé en rondelles et une petite pincée de cannelle pendant dix minutes.
> Laissez refroidir pendant deux minutes, filtrez, sucrez avec du miel et buvez une à deux tasses par jour.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
D'ici et d'ailleurs les aliments qui guérissent
Champignons Comestibles
Les savoureuses recettes d'Anaïs Dufourneau