VITAMINE K

Alliée de nos os et de nos artères
Rubrique

Connue pour favoriser la coagulation, la vitamine K possède bien d’autres propriétés…

Elle aide à fixer le calcium, participe au maintien en bon état de notre système cardio-vasculaire, mais aussi de nos muscles, de nos tendons, et on découvre en ce moment qu’elle serait une excellente arme contre l’inflammation…

COMME LA VITAMINE D…
Depuis quelques années, on s’intéresse de près à la vitamine D et on découvre ses multiples vertus. Il semblerait que la vitamine K prenne le même chemin. Il a fallu 60 ans pour qu’elle commence à intéresser la science mais, aujourd’hui, de nombreux chercheurs l’étudient et elle révèle chaque année de nouveaux secrets. De nombreux travaux, débutés en 2004, montrent ainsi son grand intérêt pour la santé cardio-vasculaire et pour renforcer le capital osseux.

DÉFICIENCES ?
En Occident, les études analysant le dosage moyen en vitamine K montrent que la plupart des personnes sont en situation de carence chronique, ce qui pourrait expliquer les épidémies de certaines maladies comme l’ostéoporose, les maladies inflammatoires, cardio-vasculaires, les cancers, et même les caries dentaires !
En réalité, on a longtemps pensé qu’on ne manquait pas de vitamine K puisqu’elle était synthétisée par plusieurs bactéries au niveau du gros intestin. Mais il existe différentes formes de vitamines K et il semblerait que cette synthèse ne suffise pas à couvrir les besoins… On « fabrique » de la vitamine K2 grâce aux bactéries intestinales, mais la vitamine K1, tout aussi importante, qui doit être apportée par l’alimentation, les végétaux en particulier, est souvent trop peu présente dans nos assiettes.

OÙ LA TROUVER ?
À priori, la meilleure source alimentaire de vitamine K1 est le natto, un aliment traditionnel japonais issu de soja fermenté qui accompagne au Japon le riz nature. Gluant et d’odeur assez particulière, il est généralement peu apprécié des Occidentaux qui lui préfère le miso, pâte fermentée également tirée du soja, généralement préparée sous forme de soupe.
Mais tous les végétaux apportent de la vitamine K, surtout les légumes verts (épinards, choux, laitue…), les kiwis, les avocats, les asperges, les algues... La vitamine K2, synthétisée au niveau intestinal, nécessite des bactéries surtout présentes dans la choucroute ou les fromages fermentés.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Découvrez nos livres santé

Le Guide du thé vert, plante de la minceur
Agenda de la sagesse 2021
Fabriquer des produits ménagers naturels
Maux de bouche, aphtes, gingivite...