Je mange, tu manges, nous mangeons différement…

Les besoins alimentaires d’un chien et d’un humain ne sont pas identiques. Une bonne raison pour ne pas partager nos repas, même si on vit sous le même toit.

Les besoins du chien sont différents en fonction de sa taille bien sûr, mais pas seulement. Son âge, son état physiologique (femelle gestante ou allaitante), son mode de vie – chien sportif ou pas – et son état de santé : tout compte !

L’astuce Rebelle-Santé

  • Si votre ami est obsédé par la nourriture, arrangez-vous pour qu’il ne puisse rien voler en cuisine.
  • Comme il y a souvent une part d’ennui derrière une histoire de boulimie, multipliez vos séances de jeu.
  • De même, préférez une récompense de type câlin ou jeu, à une friandise.
  • Enfin, si vous avez plusieurs animaux à la maison, faites attention à ce que votre petit gourmand n’aille pas chiper dans l’assiette du voisin, quitte à mettre la gamelle d’un chat en hauteur.

Retour au sommaire du Hors Série n° 16

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les 3 clés de la santé
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Stress et sommeil, les prescriptions du Dr Valnet