La jasione des montagnes

J’ai descendu dans mon jardin...
Rubrique

… pour y rejoindre Maître Guy, fin connaisseur d’herbettes, couché dans la verdure, les pieds en éventail, les binocles sur le nez et le chapeau sur la tête. Dans ses mains se love la toute Belle dont il scrute toutes les faces. « Alors, c’est bien Josiane ? » lui demandé-je. Clins d’œil et éclats de rire qui fusent et souvenirs d’un autre jardin dans les Puys du Cantal, là où une écervelée, pour qui le nom des choses se dérobe dès qu’elle se doit de les prononcer, a finalement réalisé une figure de style, un anagramme, en rebaptisant la Belle du nom de Josiane.

Noms communs : herbe bleue, herbe à midi, jasione ondulée.
Genre et espèce : Jasione montana.
Famille : CAMPANULACEAE : plantes herbacées, plus rarement arbres ou arbustes – feuilles souvent alternes – 5 pétales, 5 sépales, 5 étamines et ovaire infère de 2 à 5 carpelles – plus de 2000 espèces et 90 genres.
Floraison : du mois de juin au mois de septembre.

=> La jasione des montagnes est une herbacée annuelle ou bisannuelle que l’on ne croise d’ailleurs pas qu’en montagne. Elle est présente pratiquement sur tout le littoral atlantique et méditerranéen, et également dans les terres et plaines sablonneuses ou caillouteuses.

=> Les feuilles étroites et lancéolées sont alternes. Sessiles ou peu pétiolées, elles sont velues sur les deux faces et ondulées sur le pourtour.
À l’aisselle des feuilles, on distingue généralement une touffe de petites feuilles.

=> Les inflorescences isolées ou en groupe se situent au sommet d’une longue tige dressée, anguleuse et poilue, ramifiée ou simple, feuillue dans sa partie inférieure.

=> Les fleurs sont comme plantées avec leurs courts pédoncules à un réceptacle. Elles sont subsessiles (c’est-à-dire presque sessiles).
Regroupées, elles forment un capitule globuleux. À la base de ce capitule, on distingue un involucre composé de plusieurs bractées (feuilles transformées) pubescentes.

=> La corolle est constituée de 5 pétales, le plus souvent bleus, mais qui peuvent être également roses ou blancs. Le calice est un tube glabre prolongé par 5 pointes allongées.
Les 5 étamines sont soudées entre elles au niveau de la base de leurs anthères (l’étamine, organe mâle, est composée d’un filet et d’une anthère à son sommet qui produit et renferme le pollen).

 

Enregistrer

Voir aussi
Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de radiesthésie
Trucs et astuces de santé
Venus d’Inde, les remèdes qui guérissent
Mon cahier de lithothérapie