La prêle en cas de saignements

Rubrique

Au sujet des saignements de nez, témoignage paru dans Rebelle-Santé n° 196, je souhaite donner une autre recette pour stopper ces écoulements. Préparer une décoction de prêle des champs (Equisetum arvense), la laisser refroidir, tremper deux petits morceaux de coton hydrophile dans cette décoction et les placer dans les narines. Bien qu’étant sous anticoagulants, grâce à cette solution, j’ai stoppé net ces saignements.
Idem après une extraction dentaire, je saignais fortement. Un bain de bouche avec cette décoction (froide) a été efficace très rapidement.
Dans la médecine populaire, cette plante est reconnue comme un excellent hémostatique. J’utilise des plantes sèches achetées en herboristerie. Pour un quart de litre d’eau, mettre une cuillerée à café bombée de prêle des champs séchée, laisser bouillir une minute et infuser dix minutes.
Dans le cas de plante fraîche : 2 à 3 cuillerées à café bombées de prêle.»

Truc transmis par  Georges B. des Landes

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 200

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier d'homéopathie
Cuisiner autrement en hiver
Les huiles essentielles qui guérissent
Recettes faciles et gourmandes à l’huile de coco...