Le vaccin de la discorde !

Quand ils vaccinent ovins et bovins contre le virus responsable de la fièvre catarrahale (ou « maladie de la langue bleue »), de nombreux éleveurs déplorent des avortements inexpliqués, des troubles comportementaux, etc. L’impact de cette maladie ayant des effets très limités, sans aucun risque de transmission à l’homme, de plus en plus d’éleveurs rejoignent des collectifs pour appeler à refuser le vaccin (www.collectif.org).

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 117

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
Mon cahier de botanique
Mon cahier de lithothérapie
Et si vous faisiez tout vous-même?