Les épices à la place du sel

Rubrique

Le mois dernier, Pilar vous parlait des ingrédients incontournables pour réaliser des desserts rapides et sains. Ce mois-ci, elle vous propose les épices et fines herbes, qui peuvent faire des merveilles pour votre santé.

La plupart des personnes pensent que la cuisine végétarienne est fade, insipide et qu’elle ne se compose que de légumes. Et si, en plus, on cuisine sans gluten et sans produits laitiers, alors on pense que c’est triste et monotone. Eh bien, il n’en est rien ! J’aime colorer les assiettes, exhausser le goût et le parfum des légumes avec de nombreuses épices et herbes. Et les épices, en plus de donner du goût, ont l’immense avantage d’éviter de trop saler les aliments.

COMMENT CHOISIR ?
Mon meilleur guide est mon nez, et je vous propose de faire comme moi lorsque vous aurez envie de cuisiner avec des épices... Suivez votre instinct, fermez les yeux, choisissez deux ou trois pots et humez-les. Prenez alors l’épice qui vous «parle» le mieux.
Les fines herbes et les épices sont riches en vitamines et en minéraux. Elles sont utiles pour diminuer la quantité de sel qu’on ajoute à nos plats.

COMMENT LES UTILISER ?
On peut les griller, les rôtir, les rissoler, les roussir ou les mélanger telles quelles dans les salades et les soupes. La saveur ne sera pas la même, car la chaleur rehausse le goût.
Les herbes de Provence supportent bien le mijotage.
Les fines herbes doivent être ajoutées en fin de cuisson.
Les épices sont déterminées en catégories :
- les douces
- les amères
- les aromatiques

- les piquantes

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de gemmothérapie
Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Ma bible de l'homéopathie
Grossesse et allaitement sans soucis