Les farines sans gluten

Rubrique

Farines de riz, de sarrasin, de soja, de quinoa, de pois chiche, de lentilles… Comment les utiliser, les conserver, où les trouver, combien elles coûtent…

Combien de fois ai-je entendu dire que les intolérants au gluten ne pouvaient pas se régaler comme tout le monde parce qu’il y a du blé partout ! Personnellement, cela fait 10 ans que je n’ai pas touché un gramme de blé et pourtant, je mange des pâtisseries ou des pâtes, et même du pain de temps en temps, et je me régale toujours autant.
Ce mois ci, j’ai eu envie de vous présenter les différentes farines que j’utilise au quotidien et qui sont exemptes de gluten.

LA FARINE DE RIZ
C’est la farine sans gluten que l’on trouve le plus couramment.
Il existe de la farine de riz blanc, mais comme elle a perdu tous les nutriments contenus dans l’enveloppe du grain, il est préférable d’utiliser de la farine de riz complet.
La farine de riz blanc, plus légère et fine, permettra de faire une pâte à crêpes plus fluide, par exemple. La farine de riz gluant est plus épaisse et permet un meilleur gonflant.

LA FARINE DE SARRASIN
Appelée aussi blé noir, elle est riche en acides aminés essentiels et protéines.
Elle est particulièrement intéressante comme protecteur vasculaire, reminéralisant et stimulant général.
C’est une farine digeste, de couleur grise, ayant une petite pointe d’amertume, c’est la raison pour laquelle, elle est souvent mélangée à d’autres farines. Elle lève difficilement. Elle constitue la base des galettes bretonnes.

ET AUSSI :
La farine de soja
La farine de quinoa
Farine de lentilles

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

L'Alimentation santé en pratique
Mon cahier de botanique
Mon cahier de lithothérapie
Et si vous faisiez tout vous-même?