L'estragon

Anti-allergique et digestif
Rubrique

L'estragon calme le rhume des foins, l’anxiété et vous aide à bien digérer !

Très bon stimulant de la digestion, l’estragon est aussi un sédatif léger qui favorise le sommeil et éloigner les angoisses. Il possède également un effet sur la régulation du cycle féminin (et garde une solide réputation d’aphrodisiaque, malgré l’absence d’étude scientifique concluante). Sa racine (comme le clou de girofle) soulage les maux de dents. L’estragon se prend sous forme de tisane : une cuillerée à café de feuilles sèches par tasse à laisser infuser quelques minutes. Ainsi préparé, il calme les flatulences, évite les lourdeurs digestives et les douleurs gastriques. Si vous souffrez de rhume des foins et autres allergies respiratoires, n’hésitez pas à mâcher régulièrement des feuilles fraîches d’estragon. Ce truc marche aussi pour éliminer le hoquet. L’estragon (à forte dose) est cependant déconseillé aux femmes enceintes. Quant à l’huile essentielle d’estragon, totalement contre-indiquée pour les enfants, il est déconseillé de l’utiliser en cure de plus de 4 semaines.

DES BENZODIAZÉPINES NATURELLES
Apaisant, anti-allergique et anti-diabétique :
L’estragon contient des benzodiazépines à l’état naturel, c’est ce qu’ont remarqué des chercheurs. Et les molécules naturelles auraient une activité aussi grande que leur équivalent « chimique ». Pour l’instant, il n’est pas question de remplacer les anxiolytiques par de l’estragon, mais la piste est intéressante !

Une étude in vitro a montré que l’estragon freinait la libération d’histamine, substance dont l’afflux correspond aux manifestations de l’allergie.

Récemment, l’estragon a été classé 4e dans la liste des fines herbes pour sa capacité antioxydante (derrière la sauge, le thym et la marjolaine). Ce qui donne à l’estragon un bel intérêt pour lutter contre stress et vieillissement ! Dans certains pays, les médecins utilisent l’estragon dans le traitement contre le diabète. Pour le moment, une seule étude scientifique semble avoir été réalisée et montre que l’estragon agit sur certains signes du diabète (soif, variation de poids, appétit insatiable…), mais pas sur le taux de glycémie.

Mettez-en à toutes les sauces !

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier des Fleurs de Bach
Mon cahier pour brasser de la bière
Poids : mode d'emploi