Rebelle-Santé N° 145 (épuisé / disponible en pdf)

Prix
2,00 €
Numéro
145

Mai 2012

Dans ce numéro :

Maladie de Lyme : diagnostic et soins inadaptés en France
Cosméto : ce que veulent dire les logos
Pharmacie nature : prescription pour gérer l’anxiété et le trac
Le soja pour votre santé et votre beauté !
Épices : l’ail, puissant anti-infectieux
Le syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter
Le coeur des pierres, par Davina
Prévention : une mémoire d’éléphant
Le jeûne : avis d’un cancérologue
Et toutes vos rubriques habituelles...

Format du magazine

Édito

Jeûnons !

Cela fait des années maintenant que, dans ce magazine, je vous encourage à vous intéresser aux vertus du jeûne. Et, en ce moment, alors que les autorités françaises ont tendance à tout mélanger en recommandant de se méfier des praticiens du jeûne, suspectés de professer dans d’hypothétiques sectes, les recherches scientifiques viennent apporter les preuves que le jeûne peut réellement nous aider à rester en bonne santé et même à guérir de nombreuses maladies.
Le 29 mars dernier, sur Arte, a été diffusé le documentaire de Sylvie Gilman et Vincent de Lestrade Le Jeûne, une nouvelle thérapie. Dans ce petit film qui dure moins d’une heure, on comprend de façon très claire pourquoi le jeûne est si salutaire. On apprend que certains médecins l’emploient avec succès contre nombre de pathologies en Russie depuis des années et que, dans certains pays, le jeûne est considéré comme une véritable thérapie. Les plus réfractaires se laissent forcément convaincre devant la force et la logique des arguments.

La rencontre avec le chercheur Valter Longo (voir aussi le N° 129 de Rebelle-Santé), qui étudie l’impact de petites périodes de jeûne avant les séances de chimiothérapie, est captivante. On apprend grâce à lui comment nos cellules saines peuvent se protéger des agressions extérieures quand elles sont soumises au jeûne (c’est pourquoi les animaux, par exemple, ne mangent pas, naturellement, quand ils sont malades). Au contraire, quand on jeûne, les cellules cancéreuses, qui sont des cellules dont l’ADN a muté, deviennent bien plus vulnérables aux attaques extérieures. Résultat : après une courte période de jeûne, la chimio « tue » les cellules malignes plus facilement tandis que les cellules saines sont en mode « protection ». Elle est donc plus efficace et les effets secondaires sont moindres. 
Le Dr Lallement, dont l’ouvrage captivant Les Clés de l’alimentation santé vient de sortir (Éditions Mosaïque-Santé), a vu le reportage et y a réagi. Vous trouverez son analyse dans ce magazine.
Souhaitons que d’autres médecins, nombreux, fassent preuve de la même ouverture d’esprit et que, grâce à eux, des malades puissent vite se porter beaucoup mieux.

Au « menu » de ce numéro également, Sylvie Simon nous présente « l’affaire » de la maladie de Lyme : une maladie méconnue et mal soignée en France qui serait responsable de bien des symptômes chroniques et dont les autorités de santé ne semblent pas mesurer l’importance.

En ce beau mois de mai, faisons ce qui nous plaît, mais, plus que jamais, n’oublions pas de nous rebeller pour être en belle santé…

Sommaire du magazine

Recettes de cuisine

Jardin bio

Rencontres

Trucs

En bref

Alimentation santé

Connaître les animaux

Nutrithérapie

Courriers

Sélection Produits

Épices

Remèdes nature

Corps-esprit

Animaux et faune en bref

Botanique

Connaître les produits

Pathologies

Ingrédients

Prévention

Examens

Calendrier des travaux

Sélection Livres

Pharmacie nature

9 raisons / 9 façons

Urgences

Fait-maison

Soins naturels pour les ados

Environnement

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous manquiez de vitamine D ?
L'Alimentation santé en pratique
Mon cahier de gemmothérapie
Ordre et désordres