Massage en cas de névralgie d'Arnold

Une douleur fulgurante à la tête, spontanée, brûlante, l’impression de mourir, de ne plus bouger son cou, de bientôt vomir tripes et boyaux : bienvenue dans le monde enchanté de l’arnoldalgie ! Exercices simples et massages aroma doux en viennent heureusement à bout.

Comme toutes les névralgies (douleurs des nerfs), celle-ci est à la limite du supportable. Le nerf d’Arnold, sensitif et moteur, s’étire du cou au front et « sort » de la colonne vertébrale au niveau des cervicales. Il suffit le plus souvent d’une mauvaise position prolongée – voyager mal positionné dans un train, un avion, passer son temps à taper des sms, dormir sur un oreiller ou un matelas inadapté – pour que la névralgie d’Arnold se déclenche. La première chose à faire est d’étirer tout doucement le cou, même si l’on n’en a pas du tout envie, sur le côté (gauche- droite) et en rond (cercle doux de la tête). Toujours assis bien droit pour étirer la nuque.

Vos Huiles Essentielles

=> L’HE d’eucalyptus citronnée est très anti-inflammatoire.

=> L’HE de menthe poivrée est antalgique et apaise l’inflammation des nerfs.

=> L’HE de lavande vraie est antidouleur et antistress.

Massage anti-arnoldalgie mode d'emploi

Diluez une goutte de chaque huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale, de préférence d’arnica ou de millepertuis (macérât huileux). Appliquez tout doucement, du bout des doigts, le long du trajet douloureux (pas toujours facile à déterminer). Ou demandez à une bonne âme de le faire pour vous, si vous n’arrivez pas à bouger. Renouvelez le massage hyper doux 3 fois par jour jusqu’à soulagement.

Profitez-en pour respirer profondément à même le flacon de lavande ouvert, pour calmer les spasmes et l’angoisse toujours présents dans ce genre de situation.

Attention : si le problème recommence régulièrement, consultez absolument pour découvrir la cause réelle des déclenchements. Elles peuvent être nombreuses (arthrose, coup du lapin, traumatisme cervical, tumeur cérébrale, anomalie anatomique…) et parfois une IRM est nécessaire pour poser le bon diagnostic.

En prévention, étirez régulièrement votre nuque comme indiqué plus haut, surtout si au quotidien vous la contraignez – port de charges lourdes, position statique devant l’ordinateur, etc.

Enregistrer

Enregistrer

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de Baumes aux huiles essentielles
Mon cahier de botanique
Les huiles essentielles qui guérissent
Mon cahier de réflexologie plantaire