expectorant

Rubrique

Si invisible et silencieuse, mais si active ! Elle a déjà paré la terre, ressuscité les arbres.
Les branches dépouillées se chargent de bourgeons, les peupliers, les aulnes, les pommiers sont en fleurs.
Ô vie cachée !… Quelle force, quelle beauté il y a là !
Souvent, je m’arrête à y songer. J’y trouve un encouragement à l’espérance... »

L’obscure souffrance – Laure Conan

Rubrique

Chaque année, dans l’hémisphère nord, du mois d’octobre au mois d’avril, les épidémies de grippe se déchaînent, occasionnant, dans les rues et les espaces publics, des scènes terrifiantes : un déferlement d’individus errant hagards, le nez gonflé et coulant, la gorge brûlante et le regard fiévreux. L’horreur, rien que d’y penser. Dans l’espace travail, l’absentéisme donne des airs de grandes vacances.

Rubrique

Pour ce joli mois de mai, je vous ai réservé une petite surprise. Je vous emmène avec moi sur les chemins nomades et magiques de mon enfance. Je voudrais vous faire découvrir les soins aux plantes sauvages que ma grand-mère et ma mère nous ont transmis, à mes frères et sœurs et à moi.

Rubrique

Réflexe ou consciente, la toux a souvent son utilité, elle sert à libérer la gorge de ce qui l’encombre : mucosités, poussières, fumées… Habituellement, les cils vibratiles qui recouvrent les voies aériennes suffisent à faire barrière contre les « intrus », mais le système de défense est parfois débordé !

Rubrique

« En avril, ne te découvre pas d’un fil... » et c’est ce que vous avez fait. Mais voilà que vous êtes pris d’éternuements intempestifs, accompagnés de toux. Vos yeux s’embuent, votre nez coule, sans compter les gratouilles… Que vous arrive t-il ?

Rubrique

« À la Saint-Léger, faut se purger ». À nous, les cerises d’hiver de l’herbe aux lanternes et les racines de l’aunée officinale, toutes deux diurétiques, mais aussi, selon l’une ou l’autre, laxative, dépurative, expectorante...

Rubrique

Chaque année, dès les premiers frimas, vous avez tendance à attraper des rhumes, une angine, une bronchite. Quand la grippe déferle, c’est pour vous… Bref, vous accumulez les épisodes infectieux hivernaux car votre immunité est faible et, souvent, ces épisodes s’enchaînent, traînent, ou même dégénèrent.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Additifs alimentaires : mieux les connaître pour éviter leur toxicité
Spasmophiles ? Libérez vos émotions !
Mon cahier des points qui guérissent
Chimiofolies