Rubrique

Humulus lupulus, le houblon, est une liane aux tiges volubiles. Ses feuilles rêches opposées rappellent celles de la vigne. On le nomme bois du diable, car il grimpe aux arbres dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, désordre attribué à l’action de Satan. Cependant, dans certains jardins de curés, on le cultivait… Double paradoxe, car la culture ne concerne que les pieds femelles... Satan se cache partout... Trêve de plaisanterie : ces curés-là étaient sans doute plus convaincus des bienfaits du houblon que de son odeur sulfureuse.

Rubrique

Nombreuses sont les plantes, sous forme de tisanes ou de compléments alimentaires, qui peuvent vous aider à trouver le sommeil, à faire de longues nuits et, surtout, à trouver ou retrouver un sommeil réparateur. 

Rubrique

Le magnésium est souvent mis en avant par les industriels de l’eau minérale. À juste titre. Mais à quoi sert exactement cet oligo-élément et où le trouve-t-on ?

Rubrique

«Trac : peur ou angoisse irraisonnée que quelqu’un éprouve au moment de paraître en public, de subir une épreuve, d’exécuter un exercice dangereux.» Peur, angoisse, irraisonnée, éprouver, paraître, subir... un programme qui relève plutôt des sciences humaines et principalement de la psychologie !

Rubrique

L’hydrolat de la délicate fleur blanche du bigaradier parfume les pâtisseries, les cosmétiques et apaise le système nerveux. Son huile essentielle chasse la déprime.

Rubrique

Anti-fièvre, diurétique et dépuratif, il s’impose en automne pour soigner nos petites misères.

Rubrique

La réputation du fruit, pour dormir et faire de beaux rêves, est encore solide dans certaines campagnes. Une pomme le soir, c’est la garantie d’un sommeil calme…

Rubrique

En juillet-août, pour tous, des plantes odorantes. De feuilles, de fleurs, votre panier vous remplirez et chasserez toutes vos douleurs.

Rubrique

Eh oui, je me répète, « Au mois d’avril, la chèvre rit », c’est « le coucou qui me l’a dit ». Que voulez-vous, rien de plus tentant que cette verdure gorgée de suc qui jaillit de partout. De quoi rendre fou ! Contre l’excitation ambiante, mieux vaut rester au contact de la terre et ça tombe bien, parce que, à même la terre, il y a « l’herbe des sages » qui va vous apaiser. Et puis si vous avez la peau qui fleurit, le feu qui jaillit, les cailloux qui s’expriment... il y a aussi des fleurs, des gousses et des graines toutes tendres de la « gourgane »...

Découvrez nos livres santé

Les trois clés de la santé
Stress et sommeil : prescriptions
Mon cahier de tisanes pour se soigner
Mon cahier de sorcière guérisseuse