Rubrique

… pour profiter de cette fraîche fleur au doux parfum de miel qui pointe son nez dès le mois de février et qui a désorienté bon nombre de botanistes quant à son genre. Elle fut au fil du temps Beauverdia, Brodiaea, Hookera, Leucocoryne, Milla, Nothoscordum, Ipheion, Triteleia et Tristagma. Aujourd’hui, il semblerait qu’enfin les scientifiques se soient mis d’accord, mais... jusqu’à quand ?

Rubrique

... pour profiter du spectacle de cette liane acérée couverte, en cette période, de baies rouges prisées par nombre d’oiseaux.

Rubrique

… à Rome, pour profiter de la merveilleuse floraison à l’odeur d’amande et de rose mélangée d’un arbre dont la ramure en cime arrondie offre un abri idéal pour une sieste parfumée.

Rubrique

… ou plutôt dans mon potager et commençai à retirer les mauvaises herbes qui avaient envahi le sol, lorsque je crus percevoir, près de moi, une voix débitant des fragments de mots et de phrases : ...mouron... mourrons... ne te fais pas de mouron... ce n’est pas du mouron pour ton serin… ainsi nous mourrons...

Rubrique

… et je m’en vais vous offrir des fleurs, ma Dame de Cœur, Marie mon Cœur, des fleurs à l’image de votre délicatesse et de votre grâce.

Rubrique

...pour observer cette liane aux fleurs épanouies entêtantes de suavité. Accrochée à un pin, elle n’en finit pas de l’enlacer et je pense qu’elle finira par l’étouffer.

Rubrique

… et me suis parée de ma robe couleur azur pour aller retrouver une fraîche damoiselle vêtue aussi de bleu illuminé de blanc.

Rubrique

... un peu avant que la nuit n’enrobe chaque chose de son silence épais, silence qui me fait frémir.

Rubrique

...pour enfin trouver un moment de calme auprès de ma source, là où poussent ces myriades de fleurs odorantes d’une simplicité pleine de fraîcheur. Il n’est pas question pour moi de me mirer dans l’eau tel ce héros qui apercevant son reflet en tomba éperdument amoureux jusqu’à en perdre la vie. Non, il s’agit de savourer les instants  ordinaires où le bonheur vous pénètre au contact de la nature.

Rubrique

Faut-il se méfier des déodorants antitranspirants ? Les sels d’aluminium qu’ils contiennent sont accusés des pires maux en matière de santé. Alors coupables ou non-coupables ?

Par Aline Périault

Découvrez nos livres santé

Quelle contraception choisir ?
Favoriser la biodiversité du jardin
Infections respiratoires : prescriptions
Mon homéopathie personnalisée