Pour réguler notre système hormonal, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir recours aux hormones synthétiques. La phytothérapie, l’alimentation, la gestion du stress, l’exercice… sont autant de méthodes naturelles et non-invasives qui peuvent venir au secours de nos hormones.

Rubrique

Ce mois-ci, pas de citation, pas de proverbe, pas de mots à se mettre sous la dent… Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que les bouffées de chaleur étaient aussi peu présentes dans la littérature classique.

Rubrique

Dans la mythologie grecque, on raconte que des gouttes de sang de la Gorgone Méduse, dont Persée avait coupé la tête, tombèrent dans la mer et donnèrent naissance au corail.
Le corail, réduit en poudre, a longtemps été utilisé en médecine pour arrêter les saignements de par ses propriétés astringentes et hémostatiques.

Rubrique

La sauge officinale (Salvia officinalis) est une plante multi-usages qu’on aurait tort de ne pas cultiver. Si son huile essentielle doit être réservée à la prescription médicale (mais on peut utiliser sa cousine, la sauge sclarée, aux vertus proches), ses feuilles, à l’état naturel, peuvent rendre bien des services.

Rubrique

L’angélique chinoise (Angelica sinensis) est une plante que les Chinois utilisent pour se soigner, mais aussi comme épice, depuis plus de 1000 ans.

Rubrique

La ménopause se caractérise par la disparition définitive des règles. Une disparition qui coïncide avec l’arrêt de la sécrétion d’hormones par les ovaires, en l’occurrence les œstrogènes et la progestérone.

Rubrique

Non seulement elle calme les palpitations, mais elle vous aide aussi à retrouver la sérénité.

Rubrique

Dans un nouvel ouvrage de la collection Grands Précurseurs, Sophie Lacoste vous propose un recueil des solutions naturelles aux différents symptômes liés aux troubles circulatoires.

S'il est un moment de la vie où il est conseillé de changer quelques habitudes cosmétiques, c'est bien celui de la ménopause. Cela vaut pour le choix des produits comme pour les rituels qui les accompagnent : quand la peau change, ses besoins aussi !

Rubrique

Parce qu’un traitement hormonal substitutif leur est contre-indiqué, parce qu’elles ne l’ont pas supporté ou qu’elles ne souhaitent pas l’essayer, certaines femmes cherchent dans la nature des solutions aux troubles liés à la ménopause.

Rubrique

Aussi vieille que la civilisation, la vigne recèle bien des vertus... Et la vigne rouge est le remède du système circulatoire.

Rubrique

Appelé aussi Actée à grappes, le cimicifuga est une plante originaire d’Amérique du Nord employée depuis toujours pour résoudre les problèmes féminins, en particulier les troubles de la ménopause.

Rubrique

Particulièrement riche en silice, la prêle contient aussi de nombreux autres minéraux et oligo-éléments et peut renforcer votre solidité osseuse !

Rubrique

Plusieurs études récentes ont prouvé que l’huile d’onagre réduit considérablement les troubles du cycle. Elle est efficace, aussi, au moment de la ménopause pour combler les déficits
en acide gras gamma-linolénique.

Rubrique

Les racines  du « mexican wild yam » ou igname sauvage sont précieuses en période de ménopause.

Rubrique

Le gattilier limite les trop grandes variations hormonales, celles qui vous empêchent de dormir, vous énervent et vous font grossir !

Rubrique

On l’appelle le « ginseng péruvien » et elle est très riche en hormones végétales.

Rubrique

Plus connue pour ses vertus thérapeutiques sous son nom anglais Alfalfa, la luzerne est aussi peu connue comme remède qu’elle est commune dans nos champs ! Eh oui, on préfère l’exotisme et aller chercher des plantes à l’autre bout du monde… Alors qu’on a parfois tout ce qu’il faut sous la main !

Découvrez nos livres santé

Vos ordonnances naturelles
Mon cahier de beauté naturelle
Le Guide du thé vert, plante de la minceur
Mon cahier de remèdes au bicarbonate