Neuf conseils pour les adeptes du fast food

1er conseil

Dans un Fast-Food, PRENEZ VOTRE TEMPS ! C’est la cuisine qui doit être rapide, pas vous.

2e conseil

Dans « Super-Size Me » (film documentaire réalisé aux États-Unis), un gars a mangé du Fast-Food matin, midi et soir, et a toujours suivi les conseils de prendre la double ou triple ration. Au bout de six semaines, sa santé était ruinée. Si vous voulez échapper à ce sort, Fast-Food ou pas Fast-Food : mangez peu !

3e conseil

Les gérontologues savent depuis des lustres que la vitalité et l’espérance de vie sont optimales avec une alimentation minimale. Mais ils ont aussi montré que si l’on se goinfre un jour, et que l’on fait attention le lendemain, cela ne change pas grand-chose (« The Alternate Day Diet », le régime un jour sur deux). Ils ont poussé le bouchon encore plus loin : un régime trop salé, trop sucré et trop gras à volonté un jour, et à la diète le lendemain : LE RÉSULTAT EST ENCORE ET TOUJOURS LE MÊME : optimal !!!
Pour le dire autrement : vous pouvez rattraper n’importe quel excès d’aujourd’hui par un jour de régime demain…

4e conseil

Étant donné que l’OMS/FAO conseille depuis 2004 de manger moitié moins de viande, et étant donné que la réglementation européenne autorise les fabricants de Hamburger à n’utiliser que 50 % de viande dans la composition de leur boulette, assurez-vous auprès de votre Fast-Food favori que celui-ci ne dépasse pas ce minimum légal. Ou alors, prenez directement un « Veggi-burger », au pain complet, si disponible.
Je remercie en passant le lobby du Fast-Food d’avoir permis au végétarisme de progresser de 50 % en Europe, et ceci avec une discrétion exemplaire...

5e conseil

Depuis quelques années, les chaînes de Fast-Food proposent des salades. Alors, commandez systématiquement une salade en entrée. Demandez à chaque fois si les ingrédients sont d’origine biologique. Ce qui fera que, un beau jour, la réponse sera « oui ». Par contre, ne consommez pas leurs vinaigrettes présentées en petits sachets plastique. Elles sont bourrées de conservateurs, exhausteurs de goût et autres cochonneries.
Apportez un citron et un petit flacon d’huile pour assaisonner vos salades sur place, au plus grand étonnement de tout le monde. C'est l'art de vivre dans un Fast-Food !

6e conseil

La seule boisson digne de cette appellation dans un Fast-Food, c’est l’eau. Choisissez votre marque favorite dans la gamme proposée. Mais si vous respectez bien le premier conseil, si vous prenez votre temps, si vous mastiquez bien, VOUS N’AVEZ PAS BESOIN D’UNE BOISSON POUR POUVOIR AVALER VOTRE PLAT. Ne rien boire pendant le repas et bien mastiquer, c’est encore mieux que la meilleure boisson. Par contre, vous pouvez boire de l’eau vingt minutes avant de manger – et pourquoi pas dans un hamac…

7e conseil

Ne prenez surtout pas de produit « light » si vous voulez garder votre ligne : l’absence de calories dans ces produits sucrés déclenche une faim de loup qui peut durer une heure ou plus. Vous allez vous jeter sur tout ce qui est mangeable. Contrairement à leur promesse, les produits « light » font grossir.

8e conseil

Si vous avez envie d’un dessert, choisissez-en un, mais sans couleurs, odeurs ou saveurs artificielles. Emballez-le pour le manger plus tard. Il ne faut pas consommer du sucre à la fin d’un menu, même pas un fruit : l’estomac étant occupé avec le repas, la gourmandise attend son tour à l’entrée, la température et le sucre déclenchent une fermentation qui vous posera problème pendant un bon (= mauvais) moment.

9e conseil

Ne prenez pas d’excitant à la fin du repas. Si vous vous sentez fatigué, c’est que vous avez trop mangé. La caféine fait monter l’adrénaline du corps, l’hormone que la glande surrénale produit en cas de panique : l’organisme arrête alors ses fonctions de base (digestion, assimilation, etc.) pour nous permettre de sauver notre peau. Après un café ou deux, si vous pouvez allègrement attaquer votre boulot, c’est  parce que la caféine empêche l’organisme de digérer le repas que vous venez de prendre. Mais un coup de pompe au milieu de votre après-midi de travail en sera la conséquence naturelle. D’ou la nécessité d’une nouvelle « pause café ».
Ce système fonctionne à la pleine satisfaction de votre employeur, mais pas à celle de votre organisme. Au lieu de boire un café, faites une petite marche digestive dans un joli parc plein de verdure et d’oxygène. Si vous avez mangé peu, votre restauration a été rapide… et il vous restera le temps pour ça.
ET IL NE FAUT SURTOUT JAMAIS SACRIFIER LA CONVIVIALITÉ POUR UNE RAISON BASSEMENT DIÉTÉTIQUE.

Pensez-y quand vous sortez avec des gamins : ils aiment le Fast-Food ! Mais appliquez ces neuf conseils, et expliquez-les à vos enfants. Ils les comprendront, et même plus vite que nous. La vie est belle.

P.S. Des règles diététiques sont importantes pour les gestes que vous répétez jour après jour, pendant vingt, quarante, soixante ans. Un écart ici, une bringue par là n’ont aucune importance.

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.
Mon cahier des Fleurs de Bach
Mon cahier pour brasser de la bière
Poids : mode d'emploi