Pâte à tartiner : faites-la vous-même !

C'est un véritable « feuilleton » que nous avons suivi grâce à notre forum. En voici l'essentiel, avec des recettes pour les gourmands (qui doivent toujours les déguster avec Parcimonie, la célèbre Parcimonie qui aime tant partager ce qu'il faut aborder avec modération).

1er épisode

J'aime le chocolat, surtout le noir. Tout le monde le sait, les pâtes à tartiner du commerce sont pleines de gras et de sucre.
J'ai donc cherché une autre solution pour profiter de ce plaisir avec le minimum d'inconvénients santé.
Je prépare ma pâte à tartiner directement dans le pot qui la conservera. En l’occurrence, un pot de confiture.

Je mets le pot au bain-marie et je verse à l’intérieur :
> Margarine (environ la moitié du pot)
> Chocolat 1 tablette ou 1 tablette et demie (pour moi du Côte d'or noir)
> Je sucre avec du sirop d'agave. Attention, le pouvoir sucrant de l'agave est plus élevé que celui du sucre blanc.
> Environ 1 à 2 cuillerées à soupe de purée de noisette, d'amande (miam) ou même de sésame (ça surprend mais c'est bon).
> Quand la température est atteinte et que le tout est bien fondu, on mélange consciencieusement à la petite cuillère.

L'avantage principal de cette préparation est qu'elle ne contient pas de sucre blanc et qu'il est très facile de doser les ingrédients pour qu'elle soit exactement à son goût.
Je n'ai toutefois pas encore trouvé de margarine sans huile de palme (je ne désespère pas), mais je pense que, globalement, cette recette est bien plus saine que les préparations du commerce car elle contient beaucoup moins de sucre et que les ingrédients utilisés sont de bien meilleure qualité.
Si quelqu'un connaît une marque de margarine sans huile de palme, je serais content d'avoir le renseignement.
Toutefois, est-il utile de préciser que ce n'est pas parce qu'un aliment est plus sain qu'on peut en manger plus ?
Ça reste quand même très chargé en calories. »

2e épisode

Recette :
> environ 100 g d'huile de coco,
> 1 tablette de chocolat noir,
> sirop d'agave : 1 cuillerée à soupe (doser en fonction du goût désiré),
> le tout fondu et mélangé au bain-marie.

Après refroidissement partiel, passage au réfrigérateur. À la sortie, la pâte est dure comme du fer : il faut racler fort avec une cuillère pour récupérer quelques copeaux. Sortie du réfrigérateur, la pâte se ramollit et devient liquide.
Je n'ai pas mis de purée d'amande ni de noisette car je voulais savoir quel goût avait la préparation de base (coco + chocolat) ; c'est excellent.
Le bilan est positif, mais il reste le problème de la consistance, car je ne crois pas que ce soit très bon pour la santé de la conserver à température ambiante plusieurs jours.

3e épisode

Hier soir, j'ai préparé un pot.
J'ai sucré avec du miel plutôt qu'avec le sirop d'agave.Comme je sucre peu (1 cuillerée à café de miel),
le goût ne change pas par rapport au sirop d'agave.
Cette fois, j'ai mis une cuillerée à café de purée d'amande (bio) ; c'est bon, mais presque trop, à chacun de chercher sa concentration.
Ce matin, après refroidissement, la préparation est encore bien liquide. Le pot d'huile de coco, resté hors du frigo, est encore bien ferme, lui.
J'ai donc mis la pâte à tartiner au froid et je verrai si,  une fois refroidie, elle reste ferme.

La recette :
> 2/3 d'une tablette de chocolat,
> Environ 3 cuillerées à soupe d'huile de coco,
> 1 cuillerée à café de miel
> 1 cuillerée à café de purée d'amande.

La pâte a passé la nuit au frigo. Quand je l'ai sortie, elle était aussi dure qu'une tablette de chocolat noir.
Après une demi-journée à température, elle est devenue pâteuse, si on renverse le verre elle coule. Elle est toutefois moins liquide qu'avant son passage au frigo.
D'autre part, à température ambiante elle a plus de goût, le froid ayant la propriété "d'endormir" les arômes.
L'adjonction de la purée d'amande lui donne une petite consistance granuleuse pas désagréable. »

Michel L. du Vaucluse, avec l'idée de Marie P. de l'Ardèche pour l'huile de coco !

Voir aussi

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le
Les massages aux huiles essentielles qui guérissent
Diététique de l'expérience
Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas