Peau sensible : quels soins, quels produits ?

Pour certains dermatologues, la « peau sensible » n’existe pas. Ce serait une notion floue, cliniquement incernable, située entre les peaux intolérantes qui ne supportent rien et les peaux normales qui tolèrent à peu près tout. Reste que plus d'un tiers des femmes (des hommes aussi, mais plutôt moins) s’en plaignent au quotidien...

Une peau sensible est d’abord une peau perçue comme telle par son propriétaire : tiraillements, picotements, inconfort, sensations d’échauffement sont ainsi les premiers signes qui la caractérisent.

LES PREMIERS BONS RÉFLEXES
C’est souvent d’abord dans l’hygiène quotidienne qu’il faut chercher quelques causes de la sensibilité de la peau. L'hygiène qu’on pratique pour en prendre soin, comme celle, plus générale, qui découle de notre mode de vie.
Il s’agit évidemment de limiter toutes les agressions. Et elles peuvent être de natures diverses. On ne va pas vous dire d’éviter le stress ou la pollution : on sait trop bien qu’en la matière, ce n’est pas seulement une question de choix.

LES BONS CHOIX COSMÉTIQUES
En matière de cosmétiques, plus (voire trop !) n’est pas forcément mieux… Moins une peau sensible est en contact avec des produits différents, et avec les nombreux ingrédients qui parfois les composent, moins elle a de risques d’en croiser un qui l'irrite ou la sensibilise…
Peu de produits (mais bien choisis), et chacun formulé le plus justement possible pour limiter les sources potentielles d’irritation, c'est une première assurance de la paix de ces épidermes que rien ne sert de trop solliciter.
Et cela se traduit d'abord par quelques ingrédients à éviter… et d'autres à privilégier !

CE QUI NE "VA PAS" À UNE PEAU SENSIBLE :
> L'alcool (Alcohol, Alcohol denat.) : souvent utilisé pour la conservation du produit, il est aussi irritant et asséchant pour la peau.
> Ammonium lauryl sulfate, Sodium lauryl sulfate : ces tensioactifs, présents dans les gels lavants liquides font partie des plus irritants.
> Conservateurs : aucun conservateur ne peut se vanter d'être d'une parfaite tolérance cutanée.
> Huiles essentielles : si certaines sont dotées de propriétés apaisantes, d'autres, plus irritantes voire dermocaustiques, sont moins recommandées.

CE QU'APPRÉCIE UNE PEAU SENSIBLE :
> L'aloé vera : adoucissant, apaisant, hydratant… il a toutes les qualités !
> Les végétaux apaisants : la nature n'en manque pas, et les offre sous forme d'extraits, d'eaux florales ou d'hydrolats. Parmi eux : la camomille (Anthemis nobilis), l'arnica (Arnica montana), le calendula (Calendula officinalis), l'hamamélis (Hamamelis virginiana), la mauve (Malva sylvestris), le mélilot (Melilotus officinalis), le tilleul (Tilia cordata)… Le Bisabolol extrait de plantes est aussi particulièrement intéressant.
> Les actifs restructurants et "renforçateurs" de la peau : herbe du tigre (Centella asiatica), mimosa (Mimosa tenuiflora)…
> Les agents anti-rougeurs : marronnier (Aesculus hippocastanum), réglisse (Glycyrrhiza glabra, Glycyrrhetinic acid), fragon (Ruscus aculeatus)…

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de botanique
Maux de bouche, aphtes, gingivite, rage de dent...
Mon cahier de recettes d'anniversaire pour petits poly-allergiques
Les secrets d'un jeûne réussi